Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

EUROPE

Le roi des Belges Albert II annonce son abdication

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/07/2013

Le roi des Belges, Albert II, a annoncé mercredi qu'il abdiquerait le 21 juillet prochain, en raison de problèmes de santé qui ne lui permettent plus d’exercer ses fonctions. Son fils, le prince Philippe, lui succèdera.

Lors d’une allocution à la nation, Albert II, le roi des Belges, a annoncé mercredi 3 juillet son intention d’abdiquer le 21 juillet, jour de la fête nationale en Belgique. Le souverain cède le trône à son fils aîné, le prince Philippe, âgé de 53 ans.

"C'est avec sérénité et confiance que je vous fais part de mon intention d'abdiquer ce 21 juillet 2013", a déclaré le roi Albert, en justifiant sa décision par son grand âge (79 ans). "Je constate que mon âge et ma santé ne me permettent plus d'exercer mes fonctions comme je le voudrais."

Ces derniers mois, les rumeurs de sa probable abdication allaient bon train, l’état de santé d’Albert II, qui doit célébrer en août le 20e anniversaire de son règne, étant fragile.

Portrait d'Albert II

Avec dépêches

Première publication : 03/07/2013

  • BELGIQUE

    En Belgique, le mariage gay est entré dans les mœurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)