Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

EUROPE

Le roi des Belges Albert II annonce son abdication

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/07/2013

Le roi des Belges, Albert II, a annoncé mercredi qu'il abdiquerait le 21 juillet prochain, en raison de problèmes de santé qui ne lui permettent plus d’exercer ses fonctions. Son fils, le prince Philippe, lui succèdera.

Lors d’une allocution à la nation, Albert II, le roi des Belges, a annoncé mercredi 3 juillet son intention d’abdiquer le 21 juillet, jour de la fête nationale en Belgique. Le souverain cède le trône à son fils aîné, le prince Philippe, âgé de 53 ans.

"C'est avec sérénité et confiance que je vous fais part de mon intention d'abdiquer ce 21 juillet 2013", a déclaré le roi Albert, en justifiant sa décision par son grand âge (79 ans). "Je constate que mon âge et ma santé ne me permettent plus d'exercer mes fonctions comme je le voudrais."

Ces derniers mois, les rumeurs de sa probable abdication allaient bon train, l’état de santé d’Albert II, qui doit célébrer en août le 20e anniversaire de son règne, étant fragile.

Portrait d'Albert II

Avec dépêches

Première publication : 03/07/2013

  • BELGIQUE

    En Belgique, le mariage gay est entré dans les mœurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)