Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Culture

Roy Lichtenstein, le touche-à-tout du pop art

© © Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2013 | Crying Girl, 1964

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 04/07/2013

Figure majeure du pop art, Roy Lichtenstein est surtout connu pour ses tableaux emblématiques, reprenant des cases de bande dessinée. Dans une exposition au Centre Pompidou, à Paris, l’artiste se dévoile en sculpteur, graveur et érudit.

L’artiste américain Roy Lichtenstein (1923-1997) a droit à sa première rétrospective en France, grâce au Centre Pompidou, à Paris, où plus de 100 œuvres sont exposées. Roi du pop art et des détournements de l’esthétique BD, Roy Lichtenstein se révèle être un prolifique touche-à-tout : sculpture, gravure, il utilise différents supports et fait de multiples références à l’histoire de l’art.

Première publication : 03/07/2013

COMMENTAIRE(S)