Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Culture

Roy Lichtenstein, le touche-à-tout du pop art

© © Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2013 | Crying Girl, 1964

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 04/07/2013

Figure majeure du pop art, Roy Lichtenstein est surtout connu pour ses tableaux emblématiques, reprenant des cases de bande dessinée. Dans une exposition au Centre Pompidou, à Paris, l’artiste se dévoile en sculpteur, graveur et érudit.

L’artiste américain Roy Lichtenstein (1923-1997) a droit à sa première rétrospective en France, grâce au Centre Pompidou, à Paris, où plus de 100 œuvres sont exposées. Roi du pop art et des détournements de l’esthétique BD, Roy Lichtenstein se révèle être un prolifique touche-à-tout : sculpture, gravure, il utilise différents supports et fait de multiples références à l’histoire de l’art.

Première publication : 03/07/2013

COMMENTAIRE(S)