Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : A Bambari, symbole de la division, le candidat Dologuele rencontre un chef de guerre

En savoir plus

POLITIQUE

Stéphane Rozès : "Le texte sur la réforme constitutionnelle est assez alambiqué pour recueillir l’adhésion de tous"

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Louis Bourlanges : "Le but de François Hollande est de déshabiller la gauche de la gauche"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Homeland, Irak année zéro" : retour à Bagdad

En savoir plus

FOCUS

Irlande : la renaissance du "Tigre celtique"

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Remaniement : à la recherche de l’équilibre politique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Ahani : "Nous sommes optimistes pour une ouverture, tout en respectant nos principes islamiques"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

La culture à l’épreuve de l’hyper-modernité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Présidentielle américaine : la percée des outsiders

En savoir plus

Culture

Roy Lichtenstein, le touche-à-tout du pop art

© © Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2013 | Crying Girl, 1964

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 04/07/2013

Figure majeure du pop art, Roy Lichtenstein est surtout connu pour ses tableaux emblématiques, reprenant des cases de bande dessinée. Dans une exposition au Centre Pompidou, à Paris, l’artiste se dévoile en sculpteur, graveur et érudit.

L’artiste américain Roy Lichtenstein (1923-1997) a droit à sa première rétrospective en France, grâce au Centre Pompidou, à Paris, où plus de 100 œuvres sont exposées. Roi du pop art et des détournements de l’esthétique BD, Roy Lichtenstein se révèle être un prolifique touche-à-tout : sculpture, gravure, il utilise différents supports et fait de multiples références à l’histoire de l’art.

Première publication : 03/07/2013

COMMENTAIRE(S)