Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye: "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : Jacobin ou girondin?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

FRANCE

L'épouse de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac en garde à vue

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/07/2013

Selon le "Point", Patricia Cahuzac, l'épouse de l'ex-ministre du Budget, a été placée mercredi en garde à vue et serait encore entendue jeudi dans le cadre de l'enquête ouverte pour blanchiment de fraude fiscale contre son mari.

Patricia Cahuzac, en instance de divorce avec l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, a été placée mercredi en garde à vue dans l'enquête ouverte notamment pour blanchiment de fraude fiscale contre son mari, a-t-on indiqué jeudi de source proche de l'enquête, confirmant une information du Point.

Mme Cahuzac a été placée en garde à vue à la Division nationale d'investigations financières et fiscales (Dniff) à Nanterre.

Jérôme Cahuzac a quitté le gouvernement le 19 mars, dans la foulée de l'ouverture par le parquet de Paris d'une information judiciaire pour "blanchiment de fraude fiscale", relative à son compte en Suisse.

La garde à vue de Mme Cahuzac s'inscrit dans le cadre d'une commission rogatoire des deux juges instruisant ce dossier, Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire.

Pour les enquêteurs, il s'agit notamment de comprendre ce que Mme Cahuzac savait du compte de son époux.

L'inspecteur des impôts, Rémy Garnier, à la retraite, avait raconté à la commission d'enquête parlementaire sur l'Affaire Cahuzac avoir rencontré le 3 octobre 2012 deux détectives privés engagés par Mme Cahuzac, probablement dans sa procédure de divorce.

Selon M. Garnier, ils étaient "au courant" de l'existence d'un compte caché. Ils "avaient des documents sous les yeux avec une liste de laboratoires qui auraient alimenté le fameux compte", a-t-il poursuivi.

AFP

Première publication : 04/07/2013

  • FRANCE

    Jérôme Cahuzac face aux élus: "Je ne peux pas répondre à vos questions"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Patricia Cahuzac a-t-elle précipité la chute de son époux?

    En savoir plus

  • FISCALITÉ

    Un ex-cadre d'une banque suisse remet une liste de personnalités à la justice française

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)