Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

SPORT

La Fifa suspend provisoirement la fédération camerounaise

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/07/2013

En raison d'ingérence gouvernementale, la Fifa a suspendu provisoirement la fédération camerounaise. Cette décision fait suite à l'annulation de la réélection du président sortant écroué pour malversations financières présumées.

Les Lions indomptables sont désormais privés de compétition. La Fifa a en effet annoncé que la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) est suspendue provisoirement en raison d’ingérence gouvernementale.

"Les articles 13 et 17 des statuts de la Fifa imposent aux associations membres de gérer leurs affaires de manière indépendante et sans l’influence de tiers", précise la fédération internationale dans un communiqué publié sur son site.

Cette décision fait suite à l'annulation, la semaine dernière, de la réélection du président sortant de la Fécafoot, Iya Mohammed, écroué le 10 juin pour malversations financières présumées. Il est accusé d’avoir détourné des fonds publics de la Société de développement de coton (Sodecoton) dont il avait la direction. Lors de sa réélection saluée par le président de la Fifa, Joseph Blatter, la police avait bloqué l’accès au siège de la Fédération pendant plus de sept heures.

Selon l'AFP, un membre de la Fécafoot a expliqué sous couvert d'anonymat que "les autorités" voulaient "faire partir" Iya Mohammed de son poste.

La Fifa explique que de nouvelles élections seront organisées d’ici le 31 mars 2014 et que la suspension sera levée "une fois que les autorités camerounaises auront permis au comité de normalisation de pénétrer au siège de la Fécafoot et de pouvoir y mener sa mission sans entrave".

En attendant, la Fédération camerounaise ne pourra être représentée dans aucune compétition "régionale, continentale ou internationale". Cette suspension pourrait empêcher le Cameroun de jouer contre la Libye le 6 septembre prochain. Cette rencontre est très importante dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde.

Paradoxalement, les Lions indomptables ont également profité d’une sanction de la Fifa. La fédération internationale a annoncé qu’elle donnait match perdu au Togo (3-0) pour avoir aligné le 9 juin contre le Cameroun un joueur non qualifié, Alexys Romao, qui était pourtant suspendu. Cette décision permet aux Camerounais de gagner trois points et de prendre la tête du groupe I avec un point d’avance sur la Libye. Reste à savoir s’ils pourront poursuivre la phase des qualifications.

Avec dépêches

Première publication : 04/07/2013

  • FOOTBALL

    L'absence du Cameroun à la CAN-2013 continue à faire des vagues

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o se raconte en bande dessinée

    En savoir plus

  • JO

    La disparition des athlètes camerounais, une trahison compréhensible

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)