Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

SPORT

Le clip sexiste qui énerve les surfeuses

© Capture youtube

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 05/07/2013

Afin de promouvoir le Roxy Pro de Biarritz, une compétition féminine de surf, les organisateurs ont publié une vidéo où on peut voir une participante très dénudée. Pour de nombreuses surfeuses, ce spot est sexiste et dégradant pour leur sport.

Du 10 au 14 juillet, la ville de Biarritz dans le sud-ouest de la France, accueille les meilleures surfeuses au monde pour la compétition du Roxy Pro. Pour faire la publicité de cette étape du Championnat du monde de surf Féminin, les organisateurs ont mis en ligne, fin juin, une vidéo qui depuis ne cesse de faire polémique.

Dans une chambre d’hôtel de la côte basque, on peut voir une jeune femme dénudée se réveiller dans son lit. Sur fond de musique électro, elle est filmée jusqu’à sa douche. Elle se dirige ensuite vers sa voiture, un gros 4X4, où elle range sa planche de surf. Après une énième séquence de déshabillage, la surfeuse, dont on n’aperçoit pas le visage, se dirige finalement, à la fin du clip dans l’océan. Mais en 1min45 de vidéo, aucune figure de surf n’est véritablement montrée.

"Une compétition de seins et culs ?"

Dès la parution de ce spot, les réactions n’ont pas manqué sur les réseaux sociaux. De nombreuses "rideuses" se sont déclarées choquées par ce qu’elles considèrent comme une vidéo "sexiste". Sur son compte twitter, la snowboardeuse et skateuse britannique Stefani Nurding se demande s’il s’agit seulement "d’une compétition de seins et culs ou quoi ?". "Imaginez si la Coupe du monde de football utilisait les publicités de David (NDLR : David Beckham) pour H&M pour promouvoir la compétition ?", s’emporte-t-elle.

La surfeuse américaine Cori Schumacher, gagnante du Roxy Pro Jam en 2010, est également très remontée. Sur son blog, elle a même lancé une pétition à l’attention de la célèbre marque de vêtements de surf: “ Nous vous demandons d’arrêter de sexualiser les femmes dans vos campagnes marketing et dans vos publicités. À la place, essayez d’aider à représenter les femmes surfeuses d’une manière dont elles puissent être fières et pour laquelle les jeunes filles peuvent sincèrement les admirer".

La rédactrice en chef de Surfer Magazine, Janna Irons, explique pour sa part dans un édito qu’elle n’est d'ordinaire pas surprise par ce genre de publicité. Mais cette fois-ci "même ces collègues masculins, qui ne sont généralement pas opposés à l’utilisation d’imageries érotiques pour promouvoir le surf, ont été embarrassés" par cette vidéo. La journaliste conclut que si les marques et le championnat du monde ont besoin d’utiliser ce genre de "nudité" pour promouvoir ce sport, cela indique que le surf féminin fait vraiment face à des difficultés beaucoup plus grandes.

"Tous les athlètes sont beaux"

En réponse à ces critiques, Roxy a publié un communiqué sur sa page Facebook dans laquelle la compagnie californienne se défend de promouvoir un physique parfait : "Nous pensons que tous les athlètes sont naturellement beaux, dans ou à l’extérieur de l’eau. Vous n’avez pas à être sexy pour un sportif. Nous pensons que ce n’est pas non plus mal pour un athlète de l’être s’il le choisit".

La marque n’a toutefois pas précisé qui était la surfeuse de la vidéo. Un hashtag intitulé #WhoAmIJustGuess a même été lancé sur Twitter pour tenter de découvrir l’identité de la femme mystère. Selon le site spécialisé Cooler, il s’agirait de l’Australienne Stephanie Gilmore, cinq fois championne du monde, déjà connue pour avoir posé nu pour le magazine ESPN.

Une parodie de la vidéo


 

Première publication : 05/07/2013

  • DÉCÈS

    Des doutes entourent la disparition du surfeur Andy Irons

    En savoir plus

  • DÉCÈS

    Andy Irons, une étoile de la mer s'éteint

    En savoir plus

  • JOURNÉE DE LA FEMME

    "Les femmes sont condamnées à réussir dans le sport pour que l’on parle d’elles"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)