Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Reportage : "Nous sommes prêts à sacrifier notre sang pour le président Morsi"

© FRANCE 24

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/07/2013

Après le choc provoqué par la destitution de celui qu'ils considèrent comme le seul président légitime d'Égypte, les pro-Morsi descendent désormais dans la rue pour exprimer leur indignation. Reportage.

Deux jours après la destitution de Mohamed Morsi, ses partisans défilent et se rassemblent pour exprimer leur rejet de ce qu’ils estiment être "un coup d’État militaire". Pour eux, le chef d'État déchu est toujours leur président légitime.

Dans la foule, Bassem Odeh, l’un des ministres les plus populaires du gouvernement renversé, promet que son camp va continuer de se battre. "La campagne d'arrestations contre des personnalités de ce pays est une grande erreur. La fermeture de chaînes privées et la censure sont de grandes erreurs ainsi que la suspension de la Constitution. L’armée doit préserver sa crédibilité", martèle le désormais ex-ministre de l’Approvisionnement alimentaire.

Des militants en roue libre

Mais ce dernier est bien seul depuis 48 heures, alors que la plupart des cadres du camp de l’ex-président ont été arrêtés. Et sans leader affiché, il n’y a plus de consigne distillée aux militants. Une situation qui laisse craindre des débordements. Des violences ont d'ailleurs déjà été constatées place Tahrir entre pro et anti-Morsi.

“Nous sommes prêts à sacrifier notre sang pour notre président Morsi, le président légitime et élu, pour mettre en place les règles de Dieu sur terre”, s’écrit un militant brandissant un drapeau appelant au Djihad, la guerre sainte.

Même si les scènes de liesse sont encore présentes à travers la capitale, la tension est forte et certains se préparent clairement à une nouvelle série de confrontations meurtrières.

Première publication : 05/07/2013

  • ÉGYPTE

    Affrontements meurtriers entre pro et anti-Morsi au Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    La destitution de Morsi galvanise les mouvances radicales et djihadistes

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'Union africaine suspend l'Égypte suite à la destitution de Mohamed Morsi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)