Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

Afrique

Reportage : "Nous sommes prêts à sacrifier notre sang pour le président Morsi"

© FRANCE 24

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/07/2013

Après le choc provoqué par la destitution de celui qu'ils considèrent comme le seul président légitime d'Égypte, les pro-Morsi descendent désormais dans la rue pour exprimer leur indignation. Reportage.

Deux jours après la destitution de Mohamed Morsi, ses partisans défilent et se rassemblent pour exprimer leur rejet de ce qu’ils estiment être "un coup d’État militaire". Pour eux, le chef d'État déchu est toujours leur président légitime.

Dans la foule, Bassem Odeh, l’un des ministres les plus populaires du gouvernement renversé, promet que son camp va continuer de se battre. "La campagne d'arrestations contre des personnalités de ce pays est une grande erreur. La fermeture de chaînes privées et la censure sont de grandes erreurs ainsi que la suspension de la Constitution. L’armée doit préserver sa crédibilité", martèle le désormais ex-ministre de l’Approvisionnement alimentaire.

Des militants en roue libre

Mais ce dernier est bien seul depuis 48 heures, alors que la plupart des cadres du camp de l’ex-président ont été arrêtés. Et sans leader affiché, il n’y a plus de consigne distillée aux militants. Une situation qui laisse craindre des débordements. Des violences ont d'ailleurs déjà été constatées place Tahrir entre pro et anti-Morsi.

“Nous sommes prêts à sacrifier notre sang pour notre président Morsi, le président légitime et élu, pour mettre en place les règles de Dieu sur terre”, s’écrit un militant brandissant un drapeau appelant au Djihad, la guerre sainte.

Même si les scènes de liesse sont encore présentes à travers la capitale, la tension est forte et certains se préparent clairement à une nouvelle série de confrontations meurtrières.

Première publication : 05/07/2013

  • ÉGYPTE

    Affrontements meurtriers entre pro et anti-Morsi au Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    La destitution de Morsi galvanise les mouvances radicales et djihadistes

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'Union africaine suspend l'Égypte suite à la destitution de Mohamed Morsi

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)