Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Massacre de Thiaroye : une histoire toujours controversée, 70 ans après

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Réunion de l'Opep sous haute pression

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande est-il Vert ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Tamir Rice, 12 ans, abattu pour avoir joué avec son pistolet factice"

En savoir plus

SUR LE NET

La communauté afro-américaine appelée au boycott du "Black Friday"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Nouvelle affaire d'enlèvement au Mexique : la mère d'une victime témoigne

En savoir plus

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

DÉBAT

Sommet de la francophonie : la langue française a-t-elle encore un avenir ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 05/07/2013

OGM : la fin du rêve Monsanto en Inde ?

Dans l’ouest de l’Inde, l’État du Maharashtra a interdit à Mahyco, la filiale indienne du géant Monsanto, de vendre les graines de son coton OGM. Cette décision est un revers pour la multinationale américaine et pourrait avoir des conséquences importantes en Inde. Ici, plus de 90% des cotonniers recourent aux semences OGM. Plus grave, le ministre de l’Agriculture a dressé un lien entre les suicides de fermiers ruinés et l’usage de semences génétiquement modifiées.

Nous sommes partis dans le cœur agricole de l’Inde. L’état du Maharashtra est depuis dix ans le laboratoire de Monsanto en Inde. Au moment de la récolte du coton, les champs brillent de fleurs blanches, les usines croulent sous une neige de coton. Mais derrière cette abondance, nous avons été frappés par le désespoir des paysans. Surendettés par l’achat d'engrais et de pesticides, certains ne voient d’autre issue que le suicide. Ces dernières années, plus de 10 000 paysans ont mis fin à leur vie, en général en avalant les pesticides qui devaient les sortir de la misère.

Si les graines de Monsanto-Mahyco ont permis les premières années d’augmenter les rendements, les parasites ont fini par développer des résistances. Surtout, les petits cotonniers indiens n’étaient pas préparés à la transition OGM : 80% des champs du Maharashtra sont touchés par la sécheresse alors que le coton OGM requiert des systèmes d’irrigation complexes.

Notre reportage raconte l’histoire d’un échec, d’une deuxième "révolution verte" qui n’est jamais arrivée. C’est aussi l’histoire d’un pays, deuxième producteur mondial de coton après la Chine, d’abord acquis à la cause OGM, mais qui commence aujourd’hui à contester le rêve Monsanto.

Par Mandakini Ghalot , Constantin SIMON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/11/2014 Front national

France : le FN à l’épreuve du terrain

Alors que le Front national est en pleine ascension en France, nos reporters sont retournés dans trois villes conquises par le parti lors des dernières élections municipales.

En savoir plus

14/11/2014 Somalie

Somaliland, le pays qui n’existe pas

Aux yeux de la communauté internationale, le Somaliland est seulement une région semi-autonome de la Corne de l'Afrique. Mais pour ses 3,5 millions d'habitants, ce territoire,...

En savoir plus

07/11/2014 Liberia

Liberia : Ebola, la menace au quotidien

Le Liberia est l’un des pays les plus touchés par l'épidémie d’Ebola, avec la Sierra Leone et la Guinée.

En savoir plus

31/10/2014 États-Unis

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

C’est l’une des frontières les plus poreuses au monde. Chaque mois, avec l’aide de passeurs liés aux cartels, des milliers de Latinos tentent depuis le Mexique de rejoindre les...

En savoir plus

24/10/2014 Espagne

Catalogne, la rebelle espagnole

Le 9 novembre prochain, les Catalans devaient se prononcer par référendum sur leur indépendance. Mais le scrutin a été annulé par décision de justice, après un recours du...

En savoir plus