Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

EUROPE

Les députés britanniques se prononcent pour la tenue d'un référendum sur l'UE

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/07/2013

Les députés britanniques ont voté en première lecture pour une loi garantissant la tenue d'ici à 2017 d'un référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne. Un texte qui est loin, toutefois, d'être entériné.

Quitter ou ne pas quitter l'Union européenne (UE) ? Le dilemme shakespearien a agité vendredi 5 juillet les députés britanniques réunis au Parlement.

Les députés britanniques ont voté en première lecture en faveur d'une proposition de loi introduite par les eurosceptiques avec la bénédiction de David Cameron, destinée à garantir l'organisation d'un référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE d'ici à 2017.

Les 304 députés présents, sur les 650 que compte la Chambre des Communes, presque tous conservateurs, ont approuvé à l'unanimité ce texte, ouvrant la voie à la suite d'un processus parlementaire dont l'issue s'annonce toutefois incertaine étant donné l'opposition du Parti travailliste et des libéraux-démocrates.

Les députés conservateurs étaient venus en force pour débattre de la proposition de loi introduite par l'un des leurs, l'eurosceptique James Wharton, qui stipule qu'un référendum "doit être organisé avant le 31 décembre 2017" sur la question suivante : "Pensez-vous que le Royaume-Uni doit être membre de l'Union européenne ?"

Six députés travaillistes ont joint leurs votes à ceux des Tories en faveur du texte. Le Labour dans son ensemble s'oppose à ce projet de loi, tout comme les libéraux-démocrates, alliés pro-européens des conservateurs dans le gouvernement de coalition.

Le ministre conservateur des Affaires étrangères, William Hague, s'est dit "très heureux" du résultat du vote. Il a cependant ajouté que les travaillistes avaient essayé de faire échouer le projet de loi, ce qui "suggère qu'ils tenteront ultérieurement de le bloquer de diverses façons".

"Mais c'est un bon début pour le texte de loi, cela renforce notre engagement à organiser un référendum d'ici la fin 2017, pour ou contre le maintien dans une Union européenne réformée", a-t-il dit à la BBC.

Le Premier ministre David Cameron avait annoncé en janvier qu'il voulait renégocier les termes de l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE et organiser ensuite, s'il était réélu en 2015, un référendum d'ici fin 2017 sur le sujet.

Désamorcer la surenchère eurosceptique

Mais, sur fond de percée électorale du parti populiste et anti-européen UKIP, la frange eurosceptique des Tories a réclamé que le référendum sur l'UE ait lieu plus tôt ou, au moins, des garanties sur sa tenue. Ce projet de loi vise à désamorcer la surenchère eurosceptique qui déchire le parti conservateur, en inscrivant dans la loi la promesse d'un référendum.

Faute de pouvoir présenter un projet de loi gouvernemental, en raison de l'opposition des libéraux-démocrates, les conservateurs ont contourné le problème en chargeant un de leurs députés de présenter en son nom une proposition en ce sens.

"En proposant cette loi, je parle au nom de nombreux députés dans cette enceinte, je parle au nom de millions de personnes à l'extérieur", a assuré James Wharton au début de la discussion parlementaire vendredi matin.

David Cameron a apporté son soutien au texte et promis de faire "tout ce qui était en son pouvoir pour appuyer cette proposition et la faire passer" afin de "pouvoir renégocier [les conditions de l'appartenance britannique à l'UE] et donner un véritable choix à l'opinion avant la fin 2017".

Selon un sondage ICM publié le mois dernier, 35 % des Britanniques sont favorables à l'organisation immédiate d'un référendum et 43 % disent qu'ils voteraient, le cas échéant, pour une sortie de l'UE.

Avec dépêches

Première publication : 05/07/2013

  • DIPLOMATIE

    Obama soutient Cameron sur une renégociation du maintien du Royaume-Uni dans l'UE

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Municipales britanniques : les anti-Européens réalisent une montée en puissance

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Cameron promet un référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l'UE

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)