Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations prévues en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

Afrique

Mohammed El-Baradei nommé Premier ministre par intérim

© AFP

Vidéo par Ludovic de Foucaud , Inès OLHAGARAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/07/2013

L'opposant et ancien Prix Nobel de la paix Mohammed El-Baradei a été nommé samedi Premier ministre par intérim, trois jours après le renversement du président égyptien Mohamed Morsi. Il devait prêter serment dans la soirée de samedi.

Trois jours après le "coup d’État" qui a renversé le président Mohamed Morsi, Mohammed El-Baradei a été nommé samedi Premier ministre de l'Égypte, a annoncé le mouvement Tamarrod, à l'origine de l'importante mobilisation qui a conduit à l'éviction du chef d’État islamiste.

Une source militaire a précisé que El-Baradei, ancien chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et ancien prix Nobel de la paix, allait prêter serment dans la soirée. Son nom circulait avec insistance au Caire depuis le renversement de Morsi.

Les explications de Marc Lavergne, spécialiste de l'Égypte

Devant le palais présidentiel, des dizaines de personnes en liesse ont aussitôt afflué, en brandissant des drapeaux égyptiens et en chantant.

"Choix de Washington"

Dès cette annonce, des membres des Frères musulmans ont, sans surprise, rejeté cette nomination, estimant qu'il s'agissait d'un "choix de Washington".

Le groupe salafiste Al Nour a lui aussi annoncé qu'il s'opposait à ce choix de Premier ministre.

L'agence officielle Mena a de son côté indiqué que l’opposant avait rencontré le président intérimaire Adly Mansour dans la journée. Ce dernier mène d’actives consultations au Palais d’Itihadiya pour former un nouveau gouvernement et tenter de sortir le pays de la crise actuelle.

La feuille de route, élaborée par l'armée en coordination avec l'opposition et les principaux dignitaires religieux du pays, prévoit un gouvernement intérimaire "doté de pleins pouvoirs", avant la tenue d'élections présidentielle et législatives à une date non précisée.


Mohammed El-Baradei était revenu en Egypte en 2010 pour s'opposer au régime de Hosni Moubarak. Il avait ensuite activement soutenu le soulèvement contre l’ancien président déchu en janvier-février 2011, puis s'était positionné comme une des figures de proue de la mouvance laïque et libérale, qui réclame aujourd'hui l'organisation d'une présidentielle anticipée.

Pays profondément divisé

Le pays reste depuis plusieurs jours profondément divisé entre pro et anti-Morsi. L'armée déployée en force dans les principales villes du pays tente de prévenir de nouveaux affrontements meurtriers.

La puissante confrérie des Frères musulmans, cible d'une campagne de répression des nouvelles autorités, a demandé à ses partisans de se mobiliser "par millions" jusqu'au rétablissement dans ses fonctions de Morsi, et pour dénoncer "l'Etat policier" instauré après le "coup d'Etat militaire".

Dans le camp opposé, sur la place Tahrir, des groupes de manifestants anti-Morsi campent tous les soirs, rejoints par d'autres à la veille d'une nouvelle mobilisation dimanche pour soutenir l'éviction du président islamiste.

Avec dépêches

Première publication : 06/07/2013

  • ÉGYPTE

    Affrontements meurtriers entre pro et anti-Morsi au Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Reportage : "Nous sommes prêts à sacrifier notre sang pour le président Morsi"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Crise en Égypte : "Les Frères musulmans ont gâché une occasion historique"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)