Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La leçon de démocratie du Nigéria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

Amériques

Explosion d'un train au Québec : les autorités redoutent un lourd bilan

© AFP

Vidéo par Natalia Gallois

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/07/2013

Un train de 72 wagons et cinq locomotives transportant du pétrole a déraillé samedi avant d'exploser dans la ville de Lac-Mégantic, au Québec, faisant au moins cinq morts. Le bilan pourrait s'alourdir, selon les autorités canadiennes.

Les autorités canadiennes redoutent un bilan très lourd. Le déraillement et l'explosion d'un train fou transportant des citernes de pétrole brut a détruit des dizaines de bâtiments et fait au moins cinq morts samedi à Lac-Mégantic, au Québec.

Le train comportant 72 wagons et cinq locomotives s'est mis à rouler pour une raison encore inexpliquée alors qu'il était stationné en dehors de la ville et que son conducteur n'était pas à bord. Emporté par sa vitesse, il a déraillé et au moins quatre wagons ont explosé dans une gigantesque boule de feu en plein coeur de la petite ville de 6 000 habitants.

"Le train s'est emballé"

La police a fait état de cinq morts et d'une quarantaine de disparus.

Des dizaines de bâtiments ont été détruits, dont certains totalement rasés, soit par les explosions, soit par les incendies qui ont suivi, ont dit les pompiers. Le pétrole en feu s'est répandu dans les égouts et a propagé l'incendie dans plusieurs rues, a précisé le président de la compagnie ferroviaire Montréal, Maine & Atlantique (MMA), Edward Burkhardt.

Selon lui, un ingénieur avait garé le train à l'extérieur de la ville plusieurs heures avant le drame. "Il assure avoir enclenché les freins des cinq locomotives. Il affirme aussi avoir enclenché les freins de suffisamment de wagons du train", a dit à Reuters Edward Burkhardt.

"Absolument terrifiant"

Le vice-président de MMA, Joseph R. McGonigle, avait auparavant estimé que le chef de train avait "respecté les règles". "Nous ne savons pas encore ce qui s'est passé",
avait-il toutefois admis.

Le ministre canadien de l'Industrie, Christian Paradis, en charge des affaires québécoises au sein du gouvernement fédéral, a dit redouter un bilan très lourd. "J'espère qu'il n'y a pas trop de morts", a-t-il dit, visiblement choqué, sur les ondes de Radio Canada. "C'est absolument terrifiant. Je crois que le pire est à venir."

Le centre-ville était très fréquenté au moment de l'accident, vers 01h00 (05h00 GMT), notamment un bar très apprécié par les jeunes. "De nombreuses personnes sont inquiètes car elles n'ont pas de nouvelles de leurs proches", a dit Colette Roy-Laroche, maire de Lac-Mégantic, sur Radio Canada. "Je n'ai jamais vu un train rouler aussi vite dans le centre de Lac-Mégantic", a témoigné un autre habitant. "J'ai vu les wagons sortir des rails... et tout a explosé. En moins d'une minute, le centre-ville a été englouti par le feu."

Des témoins ont parlé de six grosses explosions. Plus de 21 heures après la première, un wagon-citerne brûlait encore et les pompiers, dont certains venus des États-Unis voisins, aspergeaient encore d'eau froide ceux qui n'ont pas explosé.

Une zone de sécurité a été mise en place dans un rayon d'un kilomètre autour du site de l'accident et 2.000 personnes ont été évacuées.

avec dépêches

Première publication : 07/07/2013

  • BELGIQUE

    Un train de produits toxiques déraille et fait un mort en Belgique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)