Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Afrique

Une trentaine de pro-Morsi tués par des tirs de l'armée égyptienne

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/07/2013

L'armée égyptienne a tiré sur des manifestants soutenant le président déchu Mohamed Morsi, lundi matin, devant le siège de la Garde républicaine au Caire. Au moins 35 personnes ont été tuées, selon le ministère de la Santé.

Au moins 35 partisans de l'ancien président déchu Mohamed Morsi ont été tués par l’armée égyptienne devant le siège de la Garde républicaine au Caire, lundi 8 juillet, selon un responsable du ministère de la Santé. Le fonctionnaire égyptien, Khaled el-Kathib, a également fait état de près de 300 blessés.

L’armée égyptienne a confirmé avoir ouvert le feu, dénonçant l’attaque d’un "groupe terroriste" qui aurait tenté de pénétrer à l’aube dans ce bâtiment de la Garde républicaine. Les militaires affirment de leur côté qu’un officier a été tué et 40 autres blessés lors de cette attaque.

Témoignage d'un blessé: "C'est l'armée qui a tiré!"

Le parti salafiste Al Nour, qui avait soutenu le coup d'État militaire du 3 juillet, a aussitôt annoncé qu'il se retirait des tractations politiques sur la composition d'un gouvernement de transition, dénonçant un "massacre" perpétré par l'armée.

Appel au "soulèvement"

Le parti de la justice et de la liberté (PLJ), vitrine politique de la confrérie, a appelé dans une déclaration écrite au "soulèvement du grand peuple d'Egypte contre ceux qui sont en train d'essayer de lui voler sa révolution avec des chars".

Le PLJ a aussi pressé "la communauté internationale, les groupes internationaux et tous les hommes libres du monde d'intervenir pour empêcher d'autres massacres (... et) l'apparition d'une nouvelle Syrie dans le monde arabe".

Lundi à l'aube, la foule des partisans du président destitué Mohamed Morsi était en train de prier devant le site de la Garde républicaine quand des soldats et des policiers ont ouvert le feu, ont rapporté les Frères musulmans dans un communiqué, ajoutant que le bilan de 35 morts "allait probablement augmenter".

"L'Égypte rique de s'enfoncer encore plus dans le chaos et l'instabilité"

Les partisans des Frères musulmans sont mobilisés en masse depuis plus de 10 jours dans différents endroits du Caire pour défendre la "légitimité" de l'ex-chef d'État, premier président élu démocratiquement de l'histoire du pays, en mai 2012.

Mercredi soir, l'armée a déposé Mohamed Morsi après des manifestations d'une ampleur inédite en Égypte. Les forces de sécurité ont ensuite lancé une vaste campagne d'arrestations à l'encontre de la puissante confrérie, incarcérant plusieurs de ses hauts dirigeants.

Avec dépêches

Première publication : 08/07/2013

  • ÉGYPTE

    Reportage : "Nous sommes prêts à sacrifier notre sang pour le président Morsi"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    La destitution de Morsi galvanise les mouvances radicales et djihadistes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)