Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Economie

Une arrestation policière filmée à l’aide de Google Glass

© Google

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 08/07/2013

C’est une première : une intervention policière a été filmée grâce aux lunettes connectées de Google. Une séquence qui, selon l'auteur de la vidéo, démontre le potentiel des Google Glass à changer le visage du journalisme citoyen.

Des centaines de scènes similaires ont pu être filmées par le passé avec des caméscopes ou des smartphones. Mais cette fois, l’arrestation de deux jeunes, après ce qui a dû être une bagarre de rue pendant les festivités du 4 juillet aux États-Unis, a été capturée à l’aide des Google Glass.

C’est la première fois que ces lunettes connectées, dont la commercialisation est prévue en 2014, ont servi à filmer une intervention policière. Conçues par le géant du Net, 8 000 personnes, que Google a sélectionnées, les utilisent à ce jour.

La séquence vidéo, réalisée par le documentariste américain et fondateur de l’agence de communication PRServe Chris Barrett, dure un peu plus de quatre minutes et montre une artère noire de monde de la petite ville de Wildwood, dans le New Jersey. Après un peu moins d’une minute, plusieurs personnes crient “fight, fight” (“bagarre, bagarre), puis un homme torse nu, à la mine patibulaire, est maîtrisé par un agent de sécurité. Quelques minutes plus tard, les policiers passent les menottes à un autre jeune homme qui devait avoir eu maille à partir avec le premier.

Rien de révolutionnaire dans cet incident de rue qui, à voir la vidéo, n’a d’ailleurs pas ému les passants outre mesure. Sauf pour Chris Barrett. “Si j’avais eu une caméra plus
voyante, je pense qu’on m’aurait empêché de filmer”, assure-t-il au site américain spécialisé dans les nouvelles technologies VentureBeat. Pour ce converti à la technologie de Google, la caméra embarquée dans les lunettes lui a permis de commencer à filmer, littéralement, en un clin d’œil sans “avoir à sortir mon smartphone, à viser et à appuyer sur le déclencheur”.

Non grata dans les casinos

En bon VRP du géant de l’Internet, Chris Barrett affirme que cet épisode l’a convaincu : les Google Glass “vont révolutionner le journalisme citoyen et la manière de filmer”. Pouvoir filmer plus discretement qu'avec un caméscope et à un prix qui s’annonce moins élitiste que les 1500 dollars initialement prévus (les lunettes pourraient être vendues à 500 dollars) deviendrait décisif pour diffuser des événements qui, sans cela, passerait inaperçu du côté des médias traditionnels.

Mais cette technologie a les inconvénients de ses avantages. Plusieurs villes ou États américains l’ont d’ailleurs bien compris. Ainsi, les autorités de l’État de Virginie-Occidentale veut interdire le port des Google Glass aux automobilistes pour des raisons de sécurité. À Las Vegas, plusieurs casinos ont clairement indiqué qu’ils n’avaient aucune envie de voir ces gadgets entrer chez eux et mettre à mal le célèbre dicton “what happens in Vegas, stays in Vegas” (“ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas”). Pour des raisons similaires de protection de la vie d’autrui, le bar “5 points” de Seattle a interdit, par avance, les lunettes connectées dans son établissement. En somme, comme le résume Bradley Shear, expert en média sociaux à l’université George Washington, “les Google Glass seront un bon test pour savoir où placer le curseur entre le respect de la vie privée et le premier amendement [de la constitution américaine qui protège la liberté d’expression, NDLR].

Première publication : 08/07/2013

  • INTERNET

    Guerre des consoles : Google prochain géant du jeu vidéo ?

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Lunettes connectées : GlassUp, la petite italienne qui veut faire de l'ombre à Google

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Google, Apple & Co. veulent habiller les consommateurs de la tête aux pieds

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)