Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Economie

Une arrestation policière filmée à l’aide de Google Glass

© Google

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 08/07/2013

C’est une première : une intervention policière a été filmée grâce aux lunettes connectées de Google. Une séquence qui, selon l'auteur de la vidéo, démontre le potentiel des Google Glass à changer le visage du journalisme citoyen.

Des centaines de scènes similaires ont pu être filmées par le passé avec des caméscopes ou des smartphones. Mais cette fois, l’arrestation de deux jeunes, après ce qui a dû être une bagarre de rue pendant les festivités du 4 juillet aux États-Unis, a été capturée à l’aide des Google Glass.

C’est la première fois que ces lunettes connectées, dont la commercialisation est prévue en 2014, ont servi à filmer une intervention policière. Conçues par le géant du Net, 8 000 personnes, que Google a sélectionnées, les utilisent à ce jour.

La séquence vidéo, réalisée par le documentariste américain et fondateur de l’agence de communication PRServe Chris Barrett, dure un peu plus de quatre minutes et montre une artère noire de monde de la petite ville de Wildwood, dans le New Jersey. Après un peu moins d’une minute, plusieurs personnes crient “fight, fight” (“bagarre, bagarre), puis un homme torse nu, à la mine patibulaire, est maîtrisé par un agent de sécurité. Quelques minutes plus tard, les policiers passent les menottes à un autre jeune homme qui devait avoir eu maille à partir avec le premier.

Rien de révolutionnaire dans cet incident de rue qui, à voir la vidéo, n’a d’ailleurs pas ému les passants outre mesure. Sauf pour Chris Barrett. “Si j’avais eu une caméra plus
voyante, je pense qu’on m’aurait empêché de filmer”, assure-t-il au site américain spécialisé dans les nouvelles technologies VentureBeat. Pour ce converti à la technologie de Google, la caméra embarquée dans les lunettes lui a permis de commencer à filmer, littéralement, en un clin d’œil sans “avoir à sortir mon smartphone, à viser et à appuyer sur le déclencheur”.

Non grata dans les casinos

En bon VRP du géant de l’Internet, Chris Barrett affirme que cet épisode l’a convaincu : les Google Glass “vont révolutionner le journalisme citoyen et la manière de filmer”. Pouvoir filmer plus discretement qu'avec un caméscope et à un prix qui s’annonce moins élitiste que les 1500 dollars initialement prévus (les lunettes pourraient être vendues à 500 dollars) deviendrait décisif pour diffuser des événements qui, sans cela, passerait inaperçu du côté des médias traditionnels.

Mais cette technologie a les inconvénients de ses avantages. Plusieurs villes ou États américains l’ont d’ailleurs bien compris. Ainsi, les autorités de l’État de Virginie-Occidentale veut interdire le port des Google Glass aux automobilistes pour des raisons de sécurité. À Las Vegas, plusieurs casinos ont clairement indiqué qu’ils n’avaient aucune envie de voir ces gadgets entrer chez eux et mettre à mal le célèbre dicton “what happens in Vegas, stays in Vegas” (“ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas”). Pour des raisons similaires de protection de la vie d’autrui, le bar “5 points” de Seattle a interdit, par avance, les lunettes connectées dans son établissement. En somme, comme le résume Bradley Shear, expert en média sociaux à l’université George Washington, “les Google Glass seront un bon test pour savoir où placer le curseur entre le respect de la vie privée et le premier amendement [de la constitution américaine qui protège la liberté d’expression, NDLR].

Première publication : 08/07/2013

  • INTERNET

    Guerre des consoles : Google prochain géant du jeu vidéo ?

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Lunettes connectées : GlassUp, la petite italienne qui veut faire de l'ombre à Google

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Google, Apple & Co. veulent habiller les consommateurs de la tête aux pieds

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)