Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Paolo Rumiz, l'appel du large

En savoir plus

FOCUS

Immigration aux États-Unis : Nashville accueille la première communauté kurde du pays

En savoir plus

REPORTERS

Abu Azrael, "le Rambo d’Irak"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sepp Blatter : "Envers et contre tous"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Climat : "Tout ce qui n'est pas durable pèsera un jour sur l'entreprise"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Baccarat, la haute couture du cristal

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boycott de la Fifa : "Toutes les options sont sur la table", prévient Platini

En savoir plus

POLITIQUE

La République et la gauche : deux visions en confrontation (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fifagate : l'Afrique du Sud rejette les accusations autour du Mondial-2010

En savoir plus

EUROPE

La zone euro débloque une nouvelle tranche d’aide pour la Grèce

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/07/2013

La Grèce a obtenu des ministres des Finances de la zone euro, réunis lundi à Bruxelles, le déblocage d’une nouvelle tranche d’aide. Quatre milliards d’euros devraient être versés prochainement, sous certaines conditions.

Avec sa promesse de mener à bien son programme de réformes, la Grèce a obtenu lundi le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide de l'Union européenne. Réunis à Bruxelles, les ministres des Finances de la zone euro se sont entendus sur le versement par étapes d'une tranche d'aide de 6,8 milliards d'euros à Athènes. Quatre milliards d'euros devraient être versés sous peu, répartis comme suit : 2,5 milliards de la part du fonds de soutien de la zone euro et 1,5 milliard des banques centrales européennes.

Les versements attendus sont toutefois conditionnés au respect de certains engagements comme celui de réduire le secteur public, a précisé le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, lors d'une conférence de presse.

La Grèce a "fait des efforts supplémentaires"

La zone euro a estimé que la Grèce avait "fait des efforts supplémentaires pour mettre en place les réformes structurelles et budgétaires", décidées en échange de l'aide de ses bailleurs de fonds, même si certaines se font "lentement".

De son côté, le commissaire européen en charge des Affaires économiques, Olli Rehn, a affirmé qu'il était "temps d'accélérer le rythme des réformes en Grèce".

En plus des sommes qui devraient rapidement être versées, 500 millions d'euros du fonds de soutien de la zone euro et 500 millions d'euros des banques centrales seront débloqués en octobre. Ces derniers versements dépendront, eux, de l'avancée des privatisations, a précisé Jeroen Dijsselbloem.

Avec dépêches

Première publication : 08/07/2013

  • GRÈCE

    Remaniement ministériel en Grèce : les socialistes renforcent leur présence au gouvernement

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Fermeture de la télé publique : le gouvernement grec avait "des comptes à régler"

    En savoir plus

  • GRÈCE

    En Grèce, les chaînes de la télévision publique affichent toujours un écran noir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)