Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les "plénums citoyens" vont-ils passer à l'heure du printemps ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Orchestre national de Barbès : le collectif survolté joue sa "Dame de coeur"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, un mandat d'arrêt délivré contre le capitaine

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

Moyen-orient

Riyad menace d'expulser les non-musulmans qui ne respectent pas le ramadan

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/07/2013

L'Arabie Saoudite a prévenu, mardi, que les expatriés non-musulmans qui boivent, mangent ou fument en public durant le ramadan, le mois sacré de jeûne, seront expulsés du pays.

Le ministère de l’Intérieur saoudien a menacé, mardi 9 juillet, d'expulser les expatriés non-musulmans qui boivent, mangent ou fument en public durant le ramadan, le mois sacré de jeûne qui commence mercredi dans le pays. Pour rappel, la pétromonarchie compte quelque huit millions d'étrangers, en majorité d'origine asiatique, sur une population totale de 27 millions d'habitants.

"Les résidents non-musulmans dans le pays doivent respecter les sentiments des musulmans en s'abstenant de manger, boire ou fumer sur les places publiques, dans la rue ou sur le lieu de travail" durant le ramadan, soit du lever jusqu'au coucher du soleil, a prévenu le ministère dans un communiqué.
 
"Les contrevenants feront l'objet de mesures radicales, dont la rupture du contrat de travail et l'expulsion du royaume", a-t-il ajouté, indiquant que "les compagnies, les sociétés et les individus sont tenus d'en informer leurs employés".
 
Un royaume wahhabite
 
L'Arabie saoudite, la gardienne des lieux saints de l’islam, applique le wahhabisme, une version rigoriste et ultraconservatrice de la religion musulmane. Ainsi, l’importation et la consommation d’alcool et de viande de porc sont totalement proscrites dans le pays, qui interdit toutes manifestations en relation avec la pratique d’autres religions que l’islam.
 
Enfin, le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite, qui applique de manière stricte la charia (loi islamique).

Avec dépêches

Première publication : 09/07/2013

  • FRANCE

    "C'est ridicule, dans ma famille, on ne commence pas le ramadan en même temps"

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le ramadan commencera mercredi et non mardi, selon la Mosquée de Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ramadan en France : les musulmans débuteront-ils le 9 juillet ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)