Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Le prestigieux hôtel Lambert à Paris ravagé par un incendie

© AFP | Le feu s'est déclaré vers 1h30 du matin à l'hôtel Lambert.

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/07/2013

L'hôtel Lambert, bien connu des Parisiens pour les trésors architecturaux qu'il abrite, a été ravagé par les flammes dans la nuit de mardi à mercredi. Racheté par le frère de l'ex-émir du Qatar, l'édifice était en pleine rénovation.

Les flammes ont dévasté dans la nuit du 9 au 10 juillet l'hôtel Lambert, un chef-d’œuvre dessiné par l'architecte Louis Le Vau au XVIIe siècle situé sur l'île Saint-Louis à Paris.

L’incendie, qui a été circonscrit vers 7h30 par les pompiers de Paris, n'a fait aucune victime. "Le feu s'est déclaré vers 1h30 au niveau de la toiture pour des raisons encore inconnues et s'est ensuite propagé rapidement", a expliqué à Reuters le lieutenant-colonel Pascal Le Testu, porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris. "Il a toutefois pu être contenu dans le volume de l'hôtel Lambert et n'a pas atteint les immeubles environnants qui ont été évacués par précaution", a-t-il ajouté.

"C’est une épreuve sur le plan du patrimoine"

Les flammes ont fragilisé la structure de l'hôtel entraînant l'effondrement partiel d'un escalier et d'un fronton au niveau de la partie centrale. "Il y a dans cet hôtel un certain nombre d'œuvres d'art et également des peintures au plafond. Nous avons essayé de les préserver lors de notre intervention. Il faut maintenant faire un bilan complet de ces

Les pompiers de Paris ont lutté contre les flammes pendant plusieurs heures
© AFP

œuvres d'art qui ont eu à subir soit les flammes, soit les fumées, soit le rayonnement thermique, soit l'eau", a précisé le lieutenant colonel. Des spécialistes du patrimoine sont arrivés sur place pour faire un premier bilan, a-t-il ajouté.

Les Parisiens connaissent bien l'hôtel pourvu d'un jardin terminé par un balcon en demi-lune situé au bout de l'île Saint-Louis, dominant la Seine et le pont Henri-IV.

L'hôtel Lambert comprend notamment une superbe galerie peinte par Charles Le Brun, l'un des auteurs de la galerie des Glaces qui sera construite au château de Versailles.

"C'est vraiment une catastrophe car nous nous sommes battus pour que les fresques de la galerie Hercule soient conservées dans le projet de rénovation et là tout est parti en fumée ou bien noyé sous les eaux", s'est désolée auprès de l'AFP Sophie Pons, sur le trottoir une bonne partie de la nuit comme plusieurs autres voisins.

Le maire de Paris Bertrand Delanoë s'est également rendu mercredi matin près de l'édifice."C'est une épreuve sur le plan du patrimoine, c'est un hôtel particulier absolument exceptionnel. Quand il a été acheté, il y a eu pas mal de polémiques [pour savoir s'il serait] restauré dans le respect le plus strict des règles", a-t-il déclaré.

Une rénovation controversée

Racheté en 2007 par le frère de l'ex-émir du Qatar, l'édifice faisait l’objet d’une rénovation sur le point de s’achever.

Cette rénovation en profondeur a fait l'objet d'une longue joute judiciaire entre le propriétaire et les amoureux du patrimoine, dont l'association Paris historique, qui s'est

L'incendie s'est déclaré vers 1h30 au niveau de la toiture
© AFP

soldée en 2010 par un accord à l'amiable entre les parties. Le projet prévoyait un retour de l'hôtel dans sa forme initiale du XVIIe siècle tout en le modernisant.

La construction de garages en sous-sol, sous la cour de l'hôtel, d'un ascenseur et de salles de bains était prévue, au grand dam des détracteurs du projet qui craignaient une fragilisation de la structure de l'hôtel et sa dénaturation.

Même la Pologne s'était émue, l'hôtel ayant appartenu pendant 150 ans à la famille princière polonaise Czartoryski, qui l'a vendu aux Français Rothschild en 1975. Les Rothschild et le baron Alexis de Rédé y donnèrent des fêtes mémorables.

L'actrice Michèle Morgan, qui fut pendant vingt ans, jusqu'en 1976, une des locataires de l'hôtel, alors partagé en appartements, avait elle aussi milité contre le projet.

Lors d'une audience au tribunal administratif de Paris en septembre 2009, Jean-Pierre Babelon, membre de l'Institut de France, avait dit son émotion devant les risques. "L'hôtel Lambert est un lieu sacré du paysage parisien. C'est une architecture extraordinaire, d'une inventivité fabuleuse", avait-il déclaré.

L'un de ses avocats, Eric Ginter, avait souligné que le propriétaire, "francophile et francophone", entendait mener une rénovation "exemplaire" qui était une chance "inouïe" pour la France de rénover l'hôtel Lambert.

Avec dépêches

Première publication : 10/07/2013

COMMENTAIRE(S)