Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations prévues en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

Afrique

Le président Zuma remanie le gouvernement pour la quatrième fois en quatre ans

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/07/2013

À moins d'un an de la présidentielle, le chef de l'État sud-africain, Jacob Zuma, a remanié son gouvernement pour la quatrième fois depuis son élection en 2009. Trois ministres sont remerciés et deux échangent leur portefeuille.

Le président sud-africain, Jacob Zuma, a remanié, mardi 10 juillet, son gouvernement pour la quatrième fois depuis son arrivée au pouvoir en 2009 en remplaçant le ministre du Logement, la ministre des Communications et le ministre des Affaires traditionnelles.

Le ministre du Logement, Tokyo Sexwale, l'un des piliers de la lutte contre l'apartheid, qui avait critiqué sa gestion économique et fut l'un de ses rivaux lors de l'élection du dirigeant du Congrès national africain (ANC) en décembre 2012, a été remercié. La ministre des Communications Dina Pule, en proie à un scandale de favoritisme, et le ministre des Affaires traditionnelles, Richard Baloyi, ont également été remplacés. Les ministres de l'Énergie et des Transports ont par ailleurs échangé leurs portefeuilles.

Jacob Zuma, qui briguera l'an prochain un second mandat à la tête du pays, est quasiment assuré de la victoire au vu de l'emprise exercée par son parti sur la vie politique sud-africaine.

L'ancien dirigeant Nelson Mandela, hospitalisé à Pretoria depuis le 8 juin, se trouve par ailleurs toujours dans un état critique mais stable, a annoncé mardi le gouvernement sud-africain.

Avec dépêches

Première publication : 10/07/2013

  • AFRIQUE DU SUD

    L'ANC reconduit à sa tête un Zuma de plus en plus contesté

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    En Afrique du Sud, "il suffirait d’une étincelle" pour raviver la colère des mineurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)