Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye: "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : Jacobin ou girondin?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

EUROPE

En Grèce, les programmes de la télévision publique vont reprendre d'ici jeudi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/07/2013

Les programmes de la télévision publique, qui avaient été suspendus par le gouvernement le 11 juin, vont reprendre d'ici mercredi soir ou jeudi matin, a annoncé Pantelis Kapsis, le ministre chargé de l'audiovisuel.

C'est une bonne nouvelle pour tous les salariés de la télévision publique grecque. Les programmes, qui avaient été brutalement suspendus par décision du gouvernement le 11 juin, vont reprendre, a annoncé mercredi 10 juillet Pantelis Kapsis, ministre chargé de l'audiovisuel.

"Les programmes de la télévision publique reprendront ce soir ou demain (jeudi) matin, ils seront principalement constitués de documentaires et d'un bandeau d'information venant des agences de presse" a-t-il déclaré.

Le gouvernement envisage une période intermédiaire de deux mois environ avec des programmes temporaires. "Ensuite nous ferons appel aux journalistes (de l'ancienne structure, NDLR) pour qu'ils travaillent avec nous", a ajouté Pantelis Kapsis.

Mire fixe

La télévision publique, qui affichait un écran noir depuis un mois, a déjà commencé à réémettre mercredi matin, via une mire fixe comportant le mot "télévision publique grecque" et un globe sur fond de vagues colorées.

La fermeture de cette antenne, qui a entraîné la suppression de 2 600 emplois publics, avait suscité l'indignation en Grèce, où une grève générale avait été aussitôt décretée. Les syndicats s'étaient mobilisés pour faire annuler la décision du Premier ministre, Antonio Samaras.

Avec dépêches

Première publication : 10/07/2013

  • GRÈCE

    Fermeture de la télé publique : le gouvernement grec avait "des comptes à régler"

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Les journalistes d'ERT contournent la coupure d'antenne grâce à Internet

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Fermeture de l'audiovisuel public grec : Samaras coupable d'excès de zèle ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)