Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

Economie

La Chine prête à accueillir les Xbox, Playstation et Wii en toute légalité

© AFP

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 11/07/2013

D’après plusieurs médias, la Chine va lever l'interdiction de vente vieille de 13 ans qui frappait les consoles de jeux vidéo. Un changement majeur qui pourrait faire du bien aux portefeuilles de Microsoft, Sony et Nintendo.

La “santé mentale” des enfants chinois ne serait donc plus menacée par les consoles de jeux vidéo ? La Xbox, la Playstation et la Wii U pourraient, en effet, bientôt être vendues en toute légalité sur le territoire chinois.

L’interdiction de commercialiser ces machines à jouer avait été décidée en juin 2000 par les autorités chinoises qui assuraient, à l’époque, que le jeu vidéo était un problème pour l'équilibre mental des jeunes. Treize ans plus tard, le nouveau Premier ministre chinois, Li Keqiang, est sur le point de mettre un terme à cette règle, assurent de concert, jeudi 11 juillet, le "South China morning post" (SCMP) et le site du magazine américain d’informations économiques "Forbes".

Une nouvelle, si elle vient à se confirmer, à même de mettre du baume au cœur des trois constructeurs historiques de consoles de jeu, Microsoft, Sony et Nintendo. L’ouverture d’un marché comptant plus d’un milliard de consommateurs potentiels pourrait leur permettre de voir l’avenir de manière plus sereine. Nintendo souffre, en effet, actuellement pour maintenir ses objectifs de ventes pour sa console Wii U, sortie en novembre 2012. Les deux autres géants du secteur s’apprêtent, quant à eux, à lancer leur nouvelle plateforme (Xbox One et PS4) pour les fêtes de fin d’année sur un marché où la concurrence avec les smartphones et les tablettes tactiles est de plus en plus féroce.

Renforcer l'attractivité économique de Shangaï

Mais le paradis chinois ne va pas s’ouvrir à eux du jour au lendemain. “Il faut encore l’autorisation formelle du ministère de la Culture qui doit s’assurer que les jeux vendus sur ces consoles ne sont pas trop violents ou politiquement sensibles pour les jeunes”, assure au "SCMP" une source proche du dossier.

Un accord qui devrait être facile à décrocher, croit savoir "Forbes", tant les nouveaux maîtres de Pékin veulent donner des gages d’ouverture de leur économie. Le vrai couac se situe plutôt ailleurs : l’autorisation de vente serait soumise à la condition que les consoles pour les consommateurs chinois soient construites à Shanghaï et nulle part ailleurs. Le régime communiste cherche en effet actuellement à renforcer l’attractivité économique de la ville côtière. Le triumvirat qui règne sur le monde des consoles servirait d’appât de luxe aux investisseurs.

Le problème est que Microsoft, Sony et Nintendo construisent déjà leurs consoles en Chine... mais pas à Shanghaï. Pour satisfaire Pékin, ils seraient donc obligés de trouver de nouveaux partenaires, voire d’ouvrir des nouvelles usines. Des tracasseries administratives et de nouvelles dépenses en perspective que les trois géants du secteur seraient probablement prêts à supporter pour réussir à toucher l’immense marché intérieur chinois.

Surtout que cela leur permettrait de lutter plus efficacement contre les contrefaçons et le marché noir. Les consoles des trois constructeurs - ou leurs clones - sont en effet déjà largement disponibles pour les Chinois férus de jeux vidéo qui savent chercher en dehors des réseaux légaux de distribution. Microsoft, Sony et Nintendo ne voient pas la couleur de l’argent de ces ventes illégales. Jusqu’à présent, ils ne pouvaient que s’en plaindre. S’ils obtiennent le droit de vendre leurs consoles sur le sol chinois, les constructeurs pourront dégainer une offre légale pour essayer de ramener les Chinois dans le droit chemin consumériste.

Première publication : 11/07/2013

  • INTERNET

    Guerre des consoles : Google prochain géant du jeu vidéo ?

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    Microsoft veut réconcilier les joueurs avec la Xbox One

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    Salon de l'E3 : Microsoft, Nintendo et Sony dévoilent leur stratégie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)