Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

FRANCE

Vidéo : "Je ne pense pas avoir de problème particulier avec les femmes", affirme DSK

© Capture youtube

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/07/2013

Interrogé sur l'affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn a expliqué, dans une interview sur CNN, qu'il n'a pas de "problème particulier avec les femmes". Selon l'ancien directeur du FMI, ce qui s'est passé à New York relevait de la sphère privée.

Dans un entretien accordé à Paris, diffusé mercredi 10 juillet sur la chaîne américaine CNN, Dominique Strauss-Kahn est revenu longuement sur ses démêlés judiciaires et l’affaire du Sofitel de New York.

Il y a deux ans, alors directeur du Fonds monétaire international, il avait été accusé de viol par Nafissatou Diallo, une femme de chambre guinéenne de l'hôtel Sofitel, et avait dû démissionner de son poste.

Interrogé par le journaliste sur son rapport avec les femmes, Dominique Strauss-Khan estime qu’il ne "pensait pas avoir de problème particulier" avec elles, ajoutant toutefois qu’il avait "certainement un problème pour n’avoir pas compris ce que l’on attend d’un homme politique de très haut niveau".

"J’ai fait cette erreur de penser qu’on pouvait avoir une vie publique et une vie privée sans lien entre elles", s’est-il justifié. "J’ai eu tort, parce que les gens n’attendent pas ce genre de comportement hétérodoxe de la part de quelqu’un qui a des responsabilités publiques".

Extrait de l'interview diffusée sur CNN (en anglais non sous-titrée)


"Une affaire privée"

Lors de cette interview, l’ancien ténor du Parti socialiste français s’est une nouvelle fois défendu d’avoir attaqué la femme de chambre : "Quelque chose est arrivé qui relevait de la vie privée et je pense toujours que ce qui s’est passé dans cette chambre d’hôtel relève de la vie privée, à moins qu’un procureur vous dise que vous allez être inculpé pour avoir fait quelque chose et qu’il en ait les preuves".

"Mais quand le procureur vous dit 'ok, finalement, nous n’avons pas de quoi vous inculper', cela veut dire que c’est une affaire privée et personne n’a rien à dire là-dessus", estime-t-il. Deux ans plus tard, M. Strauss -Kahn n’exclu pas l’éventualité d’un coup monté, même s'il n’en a "pas la preuve".

Dominique Strauss Kahn a finalement vu les poursuites pénales contre lui abandonnées par le parquet de New York, qui a remis en cause la crédibilité de Nafissatou Diallo. L’affaire a finalement été réglée au civil par un accord financier confidentiel conclu au mois de décembre.

En 2011, l’ancien directeur du FMI avait finalement dû renoncer à se présenter à l’élection présidentielle française de l'année suivante. Concernant son possible retour sur la scène politique, DSK affirme que "désormais les problèmes de la politique française" sont derrière lui.
"Je travaille de par le monde avec les gouvernements, je suis content d’aider et j’aime cela", résume-t-il.

Avec dépêches

Première publication : 11/07/2013

  • ÉTATS-UNIS

    DSK revient sur les images "terribles" de son arrestation à New York

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire du Carlton : le parquet de Lille requiert un non-lieu en faveur de DSK

    En savoir plus

  • FRANCE

    DSK, un être "mi-homme, mi-cochon" ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)