Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Amériques

Une princesse saoudienne arrêtée pour trafic d'être humain en Californie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/07/2013

La police californienne a interpellé, mercredi, une princesse saoudienne installée aux États-Unis. Son ancienne domestique l’accuse de l’avoir retenue contre son gré. Elle encourt une peine de 12 ans de prison.

La Saoudienne Mechael Alayban est l’une des épouses du prince Abdulrahman bin Nasser bin Abdulaziz al Saud. Depuis mercredi 10 juillet, elle est accusée d'avoir séquestré une employée de maison aux États-Unis et de l’avoir obligée à travailler. Elle risque une peine de 12 ans de prison.

Selon la police du comté d'Orange, en Californie, la domestique kenyane âgée de 30 ans affirme avoir été forcée de travailler des heures supplémentaires et avoir été payée bien en deçà de ce qu’il lui avait été promis. L’employée avait signé un contrat de deux ans avec une agence de recrutement saoudienne lui garantissant un salaire mensuel de 1 600 dollars pour huit heures de travail par jour.

Mais depuis son arrivée sur le territoire américain en mars 2012, cette femme assure que son passeport lui a été retiré et qu'elle a été contrainte de cuisiner, nettoyer ainsi que de s’occuper d’autres tâches ménagères pour un salaire réduit à 220 dollars.

Le consulat saoudien prêt à débourser un million de dollars

“Il ne s’agit pas d’un différend autour d’un contrat. Il s’agit de retenir quelqu’un en captivité contre son gré”, a affirmé le procureur Tony Rackauckas durant une première audience. Le juge du district a fixé la caution de la princesse saoudienne à 5 millions de dollars et lui a demandé de se soumettre à la localisation par GPS.

L’avocat de Mechael Alayban, Paul Meyer, a indiqué que sa cliente faisait face à un différend d’ordre contractuel et qu’aucune caution ne devait lui être imposée parce qu’elle est riche.

Le procureur Rackauckas a, lui, demandé au juge de ne pas fixer de caution ou alors de la porter à 20 millions de dollars, affirmant qu’aucun montant ne pourrait garantir la comparution d’une princesse saoudienne devant la cour. Selon lui, le consulat saoudien s’est déjà déclaré prêt à débourser un million de dollars dans le cadre du paiement de la caution de la princesse.

Une enquête est en cours pour savoir si les autres employées de maison - des Philippines - sont dans la même situation. La police est actuellement à la recherche de leurs papiers d’identité qui se trouveraient dans le coffre-fort d’une banque.

Mechael Alayban a dû livrer son passeport et est contrainte au port d’un bracelet électronique qui l’empêche de quitter Orange. Elle sera vraisemblablement la première personne à subir la nouvelle loi sur le trafic d’êtres humains, qui a été renforcée après un référendum en novembre dernier. 

Première publication : 11/07/2013

  • FRANCE

    Les ardoises très salées de la princesse saoudienne Maha al-Sudaïri à Paris

    En savoir plus

  • ALPINISME

    Une Saoudienne domine l’Everest et entre dans l'histoire

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    Les Saoudiennes autorisées à faire du sport dans les écoles privées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)