Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

Moyen-orient

Doha prépare une Coupe du monde à 156 milliards d'euros

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/07/2013

L'émirat du Qatar a prévu d'investir 156 milliards d'euros durant les dix prochaines années dans les infrastructures destinées à l'organisation du Mondial-2022, selon le cabinet Deloitte.

Le Qatar n'aime pas la demi-mesure. Selon un rapport publié par le cabinet Deloitte, le Qatar aurait prévu d'investir près de 156 milliards d'euros durant les dix prochaines années dans des infrastructures destinées à l'organisation du Mondial-2022 de football. Doha envisageait au départ de dépenser quelque 40 milliards d’euros pour la première Coupe du monde jamais organisée au Moyen-Orient.

En plus des équipements purement sportifs - plusieurs stades notamment -, quelque 110 milliards d’euros devraient être alloués aux infrastructures de transport (métros, aéroports et routes) dans les cinq années à venir, précise l'étude. En outre, une quinzaine de milliards d’euros seront investis dans des structures hôtelières.
 
Juteux contrats à prendre pour les sociétés étrangères
 
Le cabinet Deloitte indique que seulement 13% des marchés ont été passés. De quoi attirer l’attention des sociétés étrangères qui espèrent conclure de juteux contrats avec l’émirat gazier.
 
Environ 400 000 visiteurs (touristes ou supporteurs) sont attendus au Qatar durant la Coupe du monde 2022 dont on ignore encore si elle se tiendra aux dates traditionnelles - à savoir en juin et juillet - ou en hiver. En cause, les températures extrêmes de l'été dans le Golfe qui peuvent atteindre les 50°C.
 
À titre de comparaison, le coût de l'organisation du Mondial-2014 au Brésil, qui a provoqué de nombreux mouvements de protestation au cours du mois de juin, est estimé à 11 milliards d’euros.

Avec dépêches

Première publication : 11/07/2013

COMMENTAIRE(S)