Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Malala à l'ONU : "Les Taliban voulaient nous réduire au silence mais ils ont échoué"

© AFP

Vidéo par Natacha VESNITCH

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/07/2013

Malala, jeune pakistanaise blessée d'une balle dans la tête par des Taliban l'année dernière, devenue une icône de la résistance à l'oppression des femmes, a lancé à l'ONU un vibrant appel à "l'éducation pour tous les enfants".

La jeune pakistanaise Malala Yousafzai a fêté ses 16 ans à la tribune de l’ONU. Vendredi 12 juillet, devant plusieurs milliers de jeunes du monde entier et en présence du secrétaire général Ban Ki-Moon, l’adolescente a lancé un vibrant appel pour l’accès des filles à l’éducation, une lutte dont elle est devenue l’icône.

Malala a été atteinte d'une balle à la tête lors d'une attaque des Taliban contre l'autocar scolaire qui la transportait le 9 octobre 2012, dans la vallée de Swat, dans les zones tribales pakistanaises. Les Taliban voulaient la punir pour son engagement en faveur du droit des jeunes filles à aller à l'école. À l’ONU vendredi, la jeune Pakistanaise a assuré d’une voix ferme et déterminée : "Ils voulaient nous réduire au silence mais ils ont échoué".

La jeune femme a remis à Ban Ki-Moon une pétition diffusée par internet et signée par plus 330 000 personnes, rappelant aux 193 pays de l’ONU leur promesse de garantir l’accès à l’éducation pour tous d’ici à 2015 – conformément aux disposition du programme Education pour tous (EPT) créés en 2000 par l’Unesco.

Selon les estimations des Nations unies, plus de 57 millions d'enfants, garçons et filles, n'ont pas la chance d'aller à l'école primaire, dont la moitié dans des pays en conflit comme la Syrie ou le Mali.

Il s'agit du premier discours en public de la jeune femme depuis sa sortie en février dernier de l’hôpital de Birmingham, au Royaume-Uni, où elle a subi une opération à la tête. Après la tentative de meurtre, la jeune femme avait passé 10 jours dans un état très grave avant de rejoindre l'Europe, où elle poursuit aujourd’hui ses études. Elle figure parmi les candidats en lice cette année pour le prix Nobel de la paix. 

Avec dépêches

Première publication : 12/07/2013

  • ROYAUME-UNI

    La jeune pakistanaise Malala Yousafzai reprend le chemin de l'école

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Malala veut mettre à profit sa nouvelle vie pour "aider les autres"

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Des milliers de personnes réclament le prix Nobel de la paix 2013 pour Malala

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)