Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

"Nicolas reviens", un business qui séduit les nostalgiques de Sarkozy

© By Matao | Une housse d'iPad

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/07/2013

Le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique profite à un petit business lancé il y a un an par l'épouse de l'ancien ministre de l'Éducation, Luc Ferry : la vente de produits estampillés "Nicolas, reviens".

C'est le cadeau qui fait fureur en ce moment : coque de smartphones, magnet ou autre pochette estampillés "Nicolas reviens", en référence à l'ancien président Sarkozy. Ces produits dérivés ont notamment rencontré un franc succès le week-end dernier, lors de la fête de la Violette, organisée par la Droite forte, courant de l'UMP. Il paraîtrait que Brice Hortefeux a déjà son mug...


Dans la boutique parisienne spécialisée dans les cadeaux personnalisés By Matao, on se délecte du succès de la collection, lancée l'année dernière après la défaite de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle. "Ces produits ont tout de suite très bien marché", indique à FRANCE 24 Charlotte De Fouquières, copropriétaire du magasin.

Du business plus que la politique

À l'origine de cette idée lucrative, une certaine Marie-Caroline Ferry, l'autre copropriétaire de la boutique qui n'est autre que l'épouse de l'ancien ministre de l'Éducation (2002-2004), Luc Ferry, et sœur de Charlotte De Fouquières . "Cet homme [Sarkozy] déchaîne tellement les passions et ils sont tellement nombreux à réclamer son retour que je me suis dit qu’il y avait forcément quelque chose à faire. Nicolas reviens! c’est du quatorzième degré… bien sûr", affirme-t-elle vendredi 12 juillet, dans Le Parisien.

Les deux femmes d'affaires se défendent de vouloir faire de la politique. "Ici, on s'amuse à trouver des slogans qui collent toujours à l'actualité. Alors si les ventes avaient été mauvaises, on aurait tout de suite arrêté la gamme", conclut Charlotte De Fouquières.

Première publication : 12/07/2013

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy devant l'UMP : "Ceci n'est pas ma rentrée politique"

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Fillon affiche sa "détermination" pour la présidentielle de 2017

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Sarkozy en homme providentiel : une stratégie gaullienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)