Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La folie terroriste"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions inter-religieuses au Nigeria : Multiplication de crimes contre des chrétiens

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Lady Liberty" : emblème de l'Amérique et symbole de liberté

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La saison des tubes de l'été est lancée !

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Canada, les critères d'accueil des réfugiés jugés discriminatoires envers les musulmans

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'important, c'est de participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Erdogan : "Les putschistes avouent que les instructions sont venues de Gülen"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le G20 presse le Royaume-Uni de lancer ses négociations commerciales avec l'UE

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nice, l'indécente polémique"

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 12/07/2013

Guinée : une démocratie fragile

En Guinée, les élections législatives sont attendues depuis près de trois ans. Elles devraient se tenir le 24 septembre, selon un décret présidentiel. Si le chef de l’État Alpha Condé a lancé plusieurs réformes ces dernières années, le quotidien des Guinéens reste difficile, entre coupures d’électricité et accès rare à l’eau potable.

Reportées à plusieurs reprises, les élections législatives de septembre devraient constituer l’aboutissement du processus démocratique en Guinée. Le scrutin aurait dû avoir lieu dans les six mois suivant l'investiture en décembre 2010 du président Alpha Condé, élu en novembre.

Mais il a sans cesse été repoussé, faute de consensus entre le pouvoir et l'opposition. Depuis trois ans donc, l’opposition, avec à sa tête Cellou Dalein Diallo, réclame la tenue des législatives.

Les opposants ont longtemps accusé le pouvoir "autoritaire" d’Alpha Condé de préparer des fraudes à ce scrutin afin de s'assurer la majorité à l'Assemblée nationale. Depuis le début de l'année, ils ont organisé plusieurs manifestations à Conakry pour des législatives "libres et transparentes" ayant presque toutes dégénéré en violences avec les forces de l'ordre qui ont fait une cinquantaine de morts et de nombreux blessés.

Après trois ans de dialogue de sourd, un accord a donc finalement été conclu. "Le corps électoral guinéen est convoqué pour le mardi 24 septembre 2013 pour élire les députés de l'Assemblée nationale de la République de Guinée", indique le décret présidentiel rendu public jeudi 11 juillet.

Alpha Condé est le premier chef d'État démocratiquement élu de Guinée, un pays à l'histoire marquée par les violences politiques, militaires et ethniques.

Désormais, Alpha Condé doit donner des gages de bonne gouvernance aux institutions internationales, comme le FMI et la Banque mondiale. Il a donc engagé plusieurs réformes : lutte contre la corruption, contrôle des dépenses, respect de l’État de droit… Et pour mener à bien ses projets, le président guinéen n’accorde sa confiance qu’à une poignée de fidèles. Il contrôle tout en permanence depuis son bureau ou sa voiture, grâce à ses cinq téléphones portables : utilisation des fonds publics, dépenses des ministères, contrats miniers... Le sous-sol guinéen regorge de richesses : bauxite, fer, or et diamants. "La guinée doit se réapproprier ses ressources !", affirme Alpha Condé.

Richard Binet vous propose un voyage au cœur du pouvoir guinéen, dans ce petit État d’Afrique de l’Ouest, qui tente aujourd’hui de renaître après plus d’un demi-siècle de dictature.

Par Richard Binet

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

08/07/2016 Tchad

Vidéo : Le récit de la progressive mise au ban du Tchadien Hissène Habré

Hissène Habré, président du Tchad entre 1982 et 1990, a été condamné en mai 2016 à la prison à perpétuité pour "crimes contre l'humanité, torture, crimes de guerre et viols"....

En savoir plus

03/06/2016 Cinéma africain

Nollywood, l'eldorado du cinéma au Nigeria

Le Nigeria peut se targuer de détenir la deuxième industrie cinématographique au monde. Son influence culturelle s'est largement étendue en dehors des frontières de l'Afrique....

En savoir plus

01/07/2016 Agriculture

Vidéo : le grand malaise des agriculteurs français

La France est le premier producteur agricole de l'Union européenne mais une partie de ses paysans sont déprimés. Les raisons de leur malaise sont nombreuses : course au...

En savoir plus

17/06/2016 États-Unis

États-Unis : quand les États du Sud partent en croisade contre Washington

Pour préserver une liberté religieuse qu’ils considèrent menacée, certains États du sud des États-Unis ont adopté un nouvel arsenal législatif. À l'instar du Mississipi, qui...

En savoir plus