Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

FRANCE

François Hollande : au Mali, "c'est une victoire qui a été remportée"

© Capture d'écran TF1 / France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/07/2013

Lors de son entretien télévisé du 14 juillet à l’Élysée, le président François Hollande a affirmé que les forces françaises et africaines engagées au Mali avaient remporté "une victoire pour l'Afrique" et "contre le terrorisme".

Au début de son entretien télévisé, le président François Hollande a affirmé dimanche que les forces françaises et africaines avaient remporté une "victoire" au Mali, six mois après le début de l'opération Serval. "C'est une victoire pour l'Afrique, une victoire contre le terrorisme", a-t-il déclaré, en soulignant "la fierté que nous devons avoir".

"La France, avec les Africains qui se sont mobilisés, l'Europe qui nous a soutenus, les Nations unies qui nous ont donné le cadre", "oui, c'est une victoire", a déclaré le chef de l'État.

"J'ai été salué en Afrique, non pas pour ce que j'avais fait, mais pour ce que j'avais décidé. Ceux qui ont agi, ce sont les soldats français", a-t-il poursuivi. "Nous avons vaincu le terrorisme au Mali, nous ne l'avons pas vaincu partout", a-t-il concédé en rappelant que la France ne ferait "pas la guerre partout".

Dans le même temps, des troupes maliennes ont ouvert dimanche aux côtés de militaires français le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées, à Paris, pour marquer le succès de l'opération "Serval".

Le premier tour de l'élection présidentielle malienne est prévue le 28 juillet prochain où la France compte encore 3 200 soldats.

Avec dépêches

Première publication : 14/07/2013

COMMENTAIRE(S)