Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

SPORT

PSG : le "Matador" Cavani est officiellement parisien

© AFP

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 16/07/2013

L'attaquant vedette Edinson Cavani a été présenté mardi aux Parcs des Princes lors d'une conférence de presse. Le joueur uruguayen a signé un contrat de cinq ans avec le PSG pour un transfert record en Ligue 1 estimé à près de 64 millions d'euros.

C’est assurément le plus gros coup du Paris Saint-Germain sur le marché des transferts depuis le rachat du club par les Qataris en 2011. Le PSG s'est offert les services de l'attaquant uruguayen Edinson Cavani, pour cinq ans et un montant de 64 millions d'euros, un record dans l'histoire de la Ligue 1.

Après deux heures de retard sur l'horaire prévu, le joueur de Naples, a finalement été présenté à la presse mardi 16 juillet en fin d'après-midi. Face aux caméras, il s'est dit très heureux de ce transfert : "C’est un projet très riche, très motivant et très ambitieux. C’est comme ça que je pense aussi. Je suis un joueur qui en tant que compétiteur veut tout gagner. C’est un club où beaucoup de joueurs aimeraient jouer. Il fait partie du top mondial et il peut lutter pour la Ligue des champions".

Très enthousiaste, le président du club parisien, Nasser al-Khelaifi, s'est aussi félicité de ce contrat : "Tout le monde connaît Cavani. Tout le monde voulait Cavani, mais aujourd’hui il a signé avec nous et je suis très heureux pour ça. Il était le meilleur buteur du championnat italien et j’espère qu’il va faire mieux avec nous cette saison."

Le dirigeant du PSG a également profité de cette conférence de presse pour rendre hommage à Leonardo, son directeur sportif, à l'origine de ce contrat, qui quitte ses fonctions dès ce mardi suite à sa démission : "Un grand merci à Leo. Il a fait un excellent travail pendant deux ans. Je le remercie de tout mon coeur du travail fait. Je suis déçu que l'on se sépare mais je lui souhaite le meilleur".

Un buteur né

Véloce, combatif, technique et doté d’une précision redoutable, Edinson Cavani, surnommé "El Matador", meilleur buteur de Serie A la saison dernière avec 29 réalisations, est actuellement l’un des meilleurs joueurs du monde. Il débute sa carrière à Danubio, l’un des clubs les plus célèbres d’Uruguay, à l’âge de 18 ans et ses talents de finisseur impitoyable ne tardent pas à crever l’écran.
 
Il est transféré contre 5 millions d’euros en 2007 à Palerme, en Italie d’où ses ancêtres sont originaires. Après quatre saisons prometteuses en Sicile et un Mondial-2010 où l’Uruguay est demi-finaliste, le goleador aux cheveux longs rejoint les rangs du Napoli en échange de 17 millions d’euros. C’est dans ce club, où avait évolué Diego Maradona dans les années 1980, qu’il va définitivement confirmer tous les espoirs placés en lui et devenir l’idole d’un public très exigeant. 
 
Le transfert le plus cher de l'histoire de la Ligue 1
 
Cavani explose sous le maillot de Naples
© © AFP
Pour recruter l’attaquant de 26 ans, Paris a déboursé 64 millions d’euros auprès de Naples, soit le transfert le plus cher de l'histoire de la Ligue 1. Edinson Cavani va percevoir 10 millions d'euros par saison et pendant 5 ans. Des sommes astronomiques qui ont eu raison de la concurrence, puisque Chelsea, Manchester City et le Real Madrid notamment étaient sur les rangs pour attirer le serial buteur dans leur écurie. Avec un tel tour de force, le PSG s’affirme un peu plus comme un poids lourd de la planète foot.
 
Côté terrain, l’Uruguayen risque de s’adapter très rapidement à Paris, puisqu’il retrouvera deux joueurs avec lesquels il partage déjà des affinités techniques, soit son ex-coéquipier napolitain, Ezequiel Lavezzi et son ancien camarade Javier Pastore, avec lequel il avait évolué à Palerme.

Un duo Zlatan-Cavani ?

Son entraîneur, Laurent Blanc, lui a déjà déclaré sa flamme. "J'adore ce joueur, je l'ai vu jouer plusieurs fois avec l'Uruguay et Naples. S'il devait faire partie de l'effectif parisien l'année prochaine, je serais très heureux. Après je pense que je ne suis pas le seul entraîneur qui serait heureux", avait-il déclaré début juillet.
 
Toutefois, les spécialistes s’interrogent déjà sur une l’éventuelle association du "Matador" avec Zlatan Ibrahimovic, joueur phare du PSG qui a grandement contribué au titre de champion de France avec 30 buts inscrits. Et pour cause, les rumeurs de départ du géant suédois ont été relancées, dimanche, après les déclarations du président de Naples, Aurelio De Laurentiis.
 
Ce dernier a affirmé qu'Ibrahimovic ne jouerait pas au PSG la saison prochaine: "Il ne jouera pas avec Cavani, il a déjà été promis à d'autres horizons".  Les supporteurs parisiens ne veulent pas y croire et rêvent d’une association qui peut leur faire atteindre des sommets.

Première publication : 15/07/2013

  • FOOTBALL

    Leonardo, directeur sportif du PSG, démissionne

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Laurent Blanc confirmé au PSG, Carlo Ancelotti au Real Madrid

    En savoir plus

  • BANDE DESSINÉE

    Le PSG, une arme de distraction massive

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)