Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

Dépôt d'armes en Syrie : Israël a encore frappé, selon des médias américains

© AFP

Texte par Yona HELAOUA

Dernière modification : 15/07/2013

D’après des médias américains, Israël aurait attaqué, le 5 juillet, une base syrienne près de Lattaquié contenant des missiles en provenance de Russie. Encore une fois, l’État hébreu n'a ni confirmé ni infirmé l'information.

Israël n'a donné aucune confirmation officielle, mais l'information circule depuis quelques jours dans les médias américains. L'État hébreu aurait bombardé, le 5 juillet dernier, la base syrienne d’Al-Samiyah, près du port de Lattaquié, pour y détruire des missiles sol-mer Yakhont livrés par la Russie au régime de Bachar al-Assad. CNN vendredi, suivi du "New York Times" dimanche, ont donné l'information, s'appuyant sur plusieurs responsables du Pentagone désireux de garder l'anonymat.

Des responsables du régime syrien avaient fait état d’explosions dans cette zone et accusé l’Armée syrienne libre (ASL) d’avoir mené cette attaque, mais un porte-parole de l’ASL a démenti l’information auprès de l’agence Reuters.

Netanyahou ne confirme pas

L’État hébreu, qui n’a ni confirmé ni infirmé les raids, est resté flou. "Dès qu'il se passe quelque chose au Moyen-Orient, on accuse Israël", a commenté Benjamin Netanyahou sur une télévision américaine dimanche 15 juillet. "Je n'ai pas l'habitude de dire ce qu'on fait ou ne fait pas. Je peux vous dire que ma politique est d'empêcher le transfert d'armes dangereuses au Hezbollah et à d'autres groupes terroristes", a simplement affirmé le Premier ministre israélien.

Les missiles Yakhont sont d’une importance stratégique pour Israël, qui craint un transfert de ces armes vers son ennemi le Hezbollah libanais, allié de Bachar al-Assad. Ces engins ultra-rapides ont une portée de 300 km et peuvent facilement cibler des plateformes gazières au large d’Israël, ou atteindre des navires près du port d’Haïfa.

C’est la quatrième fois qu’Israël mène des raids sur le territoire syrien cette année. En janvier 2013, l’aviation israélienne avait attaqué des convois qui transportaient des missiles antiaériens SA-17 vers la frontière libanaise. Là encore, le silence était de mise de la part de l'État israélien. Plus récemment, les 3 et 5 mai 2013, des sources américaines avaient indiqué que certaines bases syriennes, soupçonnées d’abriter des dépôts de missiles dans les hauteurs de Damas, avaient également été bombardées par l’État hébreu.

Première publication : 15/07/2013

  • SYRIE

    Les raids israéliens en Syrie, "une menace pour la stabilité de la région"

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Ehoud Barak réaffirme qu'Israël ne laissera pas des armes passer de Syrie au Hezbollah

    En savoir plus

  • SYRIE

    Israël garde le silence sur les accusations de bombardement en Syrie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)