Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, le capitaine mis en cause

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

EUROPE

Pour Poutine, Washington a "coincé" Snowden en Russie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2013

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé que l'ancien consultant du renseignement américain Edward Snowden quittera la Russie, où il est bloqué depuis trois semaines, dès qu'il en "aura la possibilité".

Le président russe Vladimir Poutine a accusé lundi les États-Unis d'avoir "coincé" Edward Snowden en Russie tout en assurant que l'ex-consultant du renseignement américain quitterait le pays dés qu'il le pourrait.

"Il est arrivé sur notre territoire sans invitation, en transit vers d'autres pays. [...] Nos collègues américains l'ont de facto coincé" en Russie après avoir "intimidé tous les pays" prêts à l'accueillir, a déclaré le président cité par les agences russes, ajoutant : "Dès qu'il aura la possibilité d'aller ailleurs, il le fera sans aucun doute".

Demande d'asile en attente

L'Américain avait demandé il y a deux semaines l'asile politique à une vingtaine de pays, dont la Russie. Mais il était revenu sur sa demande auprès de Moscou après que Vladimir Poutine ait posé comme condition que l'ancien consultant de la CIA cesse ses révélations sur le programme de surveillance électronique américain. Lundi, Moscou était toujours dans l'attente d'une demande d'asile officielle d'Edward Snowden.

"Nous lui avons dit +nous avons des relations avec les Etats-Unis, nous ne voulons pas que vous portiez préjudice à ces relations. Il a dit non", a déclaré Vladimir Poutine à des journalistes après avoir effectué une plongé en bathyscaphe au fond de la Baltique.

"II a dit +je veux poursuivre mon activité, je vais me battre pour les droits de l'homme+ (...) Nous avons répondu +cela se fera sans nous, nous avons d'autres combats à mener", a conclu le président russe.

Le jeune fugitif américain, bloqué à l'aéroport Moscou-Cheremetievo où il est arrivé le 23 juin en provenance de Hong Kong, a fait part vendredi de son intention de demander l'asile politique à la Russie, en attendant de pouvoir se rendre en Amérique latine, où le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua se sont dits prêts à l'accueillir.

Avec dépêches

Première publication : 15/07/2013

  • SCANDALE PRISM

    Edward Snowden demande l'asile politique à la Russie

    En savoir plus

  • SCANDALE PRISM

    Snowden va rencontrer des représentants d'ONG à Moscou

    En savoir plus

  • COMMERCE

    Chine - États-Unis : l'affaire Snowden ne paralyse pas les relations commerciales

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)