Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

FRANCE

14-Juillet : la Tour-Eiffel aux couleurs du drapeau gay enflamme Twitter

© Twitter / Nacho Lopez

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2013

La Tour Eiffel a été illuminée d'un arc-en-ciel lors du feu d’artifice du 14-Juillet. Certains y ont vu un clin d'œil au drapeau de la communauté gay, alors qu'il s'agit d'un hommage à Nelson Mandela. La controverse enflamme les réseaux sociaux.

Lors du traditionnel feu d‘artifice du 14-Juillet, l’illumination de la Dame de fer aux couleurs de l’arc-en-ciel n’a pas laissé indifférent. Juste avant le bouquet final, la Tour Eiffel est en effet apparue multicolore durant deux minutes, laissant largement penser à un clin d’œil à la loi autorisant le mariage pour tous et au drapeau du mouvement LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans de France), le "rainbow flag". Cette fantaisie a été acclamée par certains et vivement critiquée par d’autres, pour qui la fête a tout bonnement été "gâchée" par ce déversement de couleurs controversées.

Les habits de lumière du monument emblématique de Paris ont en effet déchaîné sur Twitter un flot de critiques de la part des opposants au mariage pour tous. Ces derniers ont notamment évoqué une "propagande" de la part du maire de Paris, Bertrand Delanoë. "Marre de la propagande", a fulminé un utilisateur du réseau social.

"Bertrand Delanoë a toujours aimé la provocation"

Lundi, le député UMP Luc Chatel a de son côté réagi sur la radio RTL. "La mairie de Paris avait la responsabilité de l’organisation de cette manifestation. Bertrand Delanoë a toujours aimé la provocation et le faste, on l’a vu encore hier soir." En amont de la soirée, le maire de Paris avait simplement fait savoir que le feu d’artifice fêterait la "République".

D'autres n’ont pas hésité à mettre dans le même sac cette partie du spectacle jugée de mauvais goût et le nouveau timbre à l’effigie d'Inna Shevchenko, la leader des Femen. "Triste France," a ainsi commenté un internaute.

Pour les partisans du mariage gay, toutefois, l'illumination arc-en-ciel du monument a été saluée. "La Tour Eiffel aux couleurs LGBT : Liberté Egalité Fierté ! Merci Bertrand Delanoë pour cette belle soirée," a félicité Erwan, un twitto.

D’autres, plus cyniques, ont profité de cette polémique naissante pour se moquer des opposants à la loi : "Le drapeau gay sur la Tour Eiffel, [Christine] Boutin vient de mourir d'une crise cardiaque", a ironisé l'un d'eux.

La nation arc-en-ciel de Mandela à l’honneur

Interprétée comme partisane, la coloration de la Tour Eiffel est, en réalité, une référence à la saison sud-africaine qui a démarré en mai en France. "La mairie a pris la responsabilité de placer Paris sous le signe de la liberté, l'égalité, la fraternité et de rendre hommage à Nelson Mandela," indique-t-on dans l’entourage du maire.

Même explication du côté de Jean-Éric Ougier, le concepteur du feu d’artifice : cela n’a "rien à voir" avec le mariage homosexuel, a-t-il confié au site Le Lab d’Europe 1. Si la Tour Eiffel a revêtit ces couleurs, c'est "seulement un hommage à la nation arc-en-ciel de Nelson Mandela" et une "ode à la paix universelle", a-t-il ajouté avant d’estimer, railleur : "Si monsieur Chatel y a vu une référence au mariage homo, tant mieux pour lui, cela veut juste dire qu'il est obnubilé."

Du côté de Twitter, certains internautes ont également moqué cette libre interprétation. "À ceux réjouis ou offusqués de la Tour Eiffel arc-en-ciel : faudrait pas que vous preniez un jour l'hommage à Mandela pour un 'enterrement gay'", a plaisanté Eric Fallourd.

 

Le "rainbow flag", le drapeau du mouvement LGBT
© AFP

Première publication : 15/07/2013

  • FRANCE

    L'opposant au mariage gay condamné à 3 000 euros d'amende en appel

    En savoir plus

  • FRANCE

    En images : la Marche des fiertés fête le mariage pour tous

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le mariage pour tous en France, mais pas pour tous les étrangers

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)