Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Amériques

John Kerry de retour au Proche-Orient pour tenter de relancer la paix

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2013

Le secrétaire d'État à la Maison blanche John Kerry se rend lundi soir en Jordanie pour relancer les négociations de paix au Proche-Orient, suspendues depuis trois ans. Lors de son déplacement, il pourrait rencontrer le président Abbas.

Le secrétaire d'État américain John Kerry se rend lundi 15 juillet en Jordanie pour tenter de remettre sur les rails le processus de paix au Proche-Orient. Il s’agit de son sixième voyage dans la région, où il rencontrera mercredi des responsables de la Ligue arabe et des dirigeants jordaniens "pour faire un point sur la paix au Proche-Orient" et parler de la situation en Égypte et en Syrie, a expliqué la porte-parole du département d'État, Jennifer Psaki.

Rencontre avec Mahmoud Abbas ?

Cette dernière a, par ailleurs, indiqué qu'elle ne pouvait confirmer à ce stade d'éventuelles rencontres entre John Kerry et le président palestinien Mahmoud Abbas, ni même avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

Selon un responsable palestinien s'exprimant sous couvert de l'anonymat, l'entrevue avec le président palestinien aura bien lieu mercredi. "Il est prévu que le président Abbas et le ministre Kerry se rencontrent à Amman", a déclaré ce responsable, ajoutant que le chef de la diplomatie américaine s'entretiendrait avec des dirigeants de la Ligue arabe et le Premier ministre israélien.

Des négociations au point mort

Kerry a effectué fin juin une mission marathon au Proche-Orient, revendiquant des "progrès" dans le processus de paix mais sans percée majeure sur la relance des négociations suspendues depuis trois ans.

Abbas exige pour reprendre les négociations un gel total de la colonisation et une référence aux lignes d'avant l'occupation israélienne des Territoires palestiniens en juin 1967 comme base de discussions.

Benjamin Netanyahou appelle à des négociations sans "conditions préalables", en allusion à ces revendications qu'il récuse, envisageant seulement des "gestes de bonne volonté", comme la libération de prisonniers ou un gel partiel de la colonisation, selon les médias.

Avec dépêches

Première publication : 15/07/2013

  • SYRIE

    Pas d’accord européen au sujet de l’embargo sur les armes en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    John Kerry dit avoir une "preuve solide" de l'usage d'armes chimiques par Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'accord entre Washington et Moscou : "un premier pas" pour Brahimi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)