Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Un ministère et une journée pour lutter contre la solitude

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Tunisie retirée de la liste noire de l'Union européenne sur l'évasion fiscale

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

En direct de Davos - Bertrand Badré : "L'heure est à l'optimisme, c'est là qu'il faut commencer à être prudent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Nous travaillons pour les GAFA, nous devons donc être rémunérés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Inutile de se déclarer candidat avant le congrès, ce n'est pas un casting"

En savoir plus

FOCUS

Namibie : des communautés massacrées au début du 20e siècle demandent réparation à l’Allemagne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Dilma Rousseff : "Le procès de Lula est truffé d'erreurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mélanie Thierry bouleversante dans "La douleur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mike Pence, messianique devant la Knessset"

En savoir plus

Afrique

Dioncounda Traoré : "La date du 28 juillet sera tenue pour la présidentielle malienne"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2013

À l'issue de la cérémonie du 14-Juillet à laquelle il a assisté, le président malien par intérim Dioncounda Traoré a accordé une interview à FRANCE 24. Il s’est déclaré confiant sur le bon déroulement de la présidentielle, le 28 juillet.

À l’occasion de son passage en France où il était convié aux cérémonies du 14-Juillet, à laquelle les troupes maliennes ont participé, le président du Mali par intérim Dioncounda Traoré a accordé un entretien à FRANCE 24.

Il assure que la guerre "classique" a été gagnée au Mali, mais que la victoire doit être consolidée et que la bataille doit se poursuivre contre les terroristes, les djihadistes et les narcotrafiquants.

Il est par ailleurs revenu sur l’élection présidentielle, assurant qu’elle se tiendrait bien le 28 juillet, "conformément à la décision du gouvernement malien". Le président par intérim se montre confiant sur le bon déroulement du scrutin aussi bien à Kidal, ville du nord tout juste reprise aux Touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), que dans le reste du pays. "Je m’engage à ce que ces élections soient justes et transparentes", a-t-il assuré.


 

Première publication : 15/07/2013

  • MALI

    Présidentielle au Mali : le candidat Tiébilé Dramé réclame un report du scrutin

    En savoir plus

  • MALI

    Le Mali se lance dans la campagne présidentielle

    En savoir plus

  • MALI

    Levée de l'état d'urgence au Mali avant le début de la campagne électorale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)