Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue, le PDG entendu sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat...les sujets qui fâchent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une femme fantastique" : rencontre avec l'actrice transgenre Daniela Vega

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

FOCUS

Israël : le grand flou du gouvernement autour du sort des migrants africains

En savoir plus

L’invité du jour

Jacky Moiffo : "Ils ont vendu mon frère", migrant du Cameroun

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Emmanuel Macron aux États-Unis : une visite pour renforcer les liens économiques

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

Afrique

Dioncounda Traoré : "La date du 28 juillet sera tenue pour la présidentielle malienne"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2013

À l'issue de la cérémonie du 14-Juillet à laquelle il a assisté, le président malien par intérim Dioncounda Traoré a accordé une interview à FRANCE 24. Il s’est déclaré confiant sur le bon déroulement de la présidentielle, le 28 juillet.

À l’occasion de son passage en France où il était convié aux cérémonies du 14-Juillet, à laquelle les troupes maliennes ont participé, le président du Mali par intérim Dioncounda Traoré a accordé un entretien à FRANCE 24.

Il assure que la guerre "classique" a été gagnée au Mali, mais que la victoire doit être consolidée et que la bataille doit se poursuivre contre les terroristes, les djihadistes et les narcotrafiquants.

Il est par ailleurs revenu sur l’élection présidentielle, assurant qu’elle se tiendrait bien le 28 juillet, "conformément à la décision du gouvernement malien". Le président par intérim se montre confiant sur le bon déroulement du scrutin aussi bien à Kidal, ville du nord tout juste reprise aux Touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), que dans le reste du pays. "Je m’engage à ce que ces élections soient justes et transparentes", a-t-il assuré.


 

Première publication : 15/07/2013

  • MALI

    Présidentielle au Mali : le candidat Tiébilé Dramé réclame un report du scrutin

    En savoir plus

  • MALI

    Le Mali se lance dans la campagne présidentielle

    En savoir plus

  • MALI

    Levée de l'état d'urgence au Mali avant le début de la campagne électorale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)