Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-orient

Vidéo : en Syrie, le célèbre Krak des Chevaliers endommagé par un raid

© Capture d'écran

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2013

Samedi 13 juillet, la citadelle du Krak des Chevaliers a été touchée par des bombardements de l'armée de Bachar al-Assad. Depuis deux ans, de nombreux sites archéologiques du patrimoine syrien ont été endommagés par les combats.

À feu et à sang depuis plus de deux ans, la Syrie subit jour après jour de lourdes pertes. Au nombre de celles-ci, les destructions de son patrimoine culturel. Samedi 13 juillet, le Krak des Chevaliers, le plus célèbre fort croisé du pays, occupé par les reblles depuis plusieurs mois, a été endommagé par un bombardement, selon des vidéos diffusées par des militants.

Plusieurs vidéos, diffusées via les réseaux sociaux depuis le 13 juillet, montrent qu'il y a eu au moins une frappe qui a touché la citadelle inscrite au patrimoine de l'Unesco et située dans la province centrale de Homs où les combats font rage entre troupes gouvernementales et rebelles.

"Voici les destructions provoquées par le raid aérien lancé par un MiG", lance le militant qui filme la scène.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG s'appuyant sur un large réseau de militants et de sources médicales et militaires en Syrie, n'était pas en mesure de confirmer le raid, mais rapporte que trois frappes ont touché le 12 juillet la zone où se situe le Krak des Chevaliers.

Vidéo amateur montrant le Krak des Chevaliers bombardé


Représailles

Pour Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH, ce raid pourrait être une mesure de représailles contre les rebelles, retranchés depuis plusieurs mois dans la forteresse, après que ceux-ci ont attaqué, depuis ce fort perché sur une colline, le village alaouite de Qoumeiri, tuant plusieurs personnes.

Les combats dans et autour de la forteresse durent depuis le début du conflit en Syrie, qui a débuté en 2011 par une révolte pacifique contre le régime avant de se militariser en raison de la répression brutale des manifestations.

Le fort fut construit à partir de 1031 par les Abbassides, une dynastie de califes arabes. En 1142, au temps des Croisades, le château est confié à l'ordre des Hospitaliers qui construit plusieurs ouvrages défensifs. C'est de cette époque que date le nom de Krak des Chevaliers.

Avec dépêches


 

Première publication : 15/07/2013

  • SYRIE

    Alep, Bosra, Palmyre : le patrimoine culturel syrien en danger

    En savoir plus

  • SYRIE

    En images : le souk d'Alep, patrimoine de l'humanité, en partie ravagé par le feu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)