Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Economie

Apple ouvre une enquête en Chine après la mort d'une utilisatrice d'iPhone

© Johh Karakatsanis\Flickr

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 16/07/2013

Le décès d'une jeune chinoise en passant un appel avec son iPhone alors qu'elle le rechargeait et l'émoi suscité en Chine par ce drame ont incité Apple à ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances de cette tragédie.

L'iPhone était-il responsable mais pas coupable ? C'est ce que peut espérer Apple qui a lancé, lundi 15 juilllet, une enquête pour déterminer les circonstances de la mort d'une jeune chinoise de 23 ans, alors qu'elle passait un appel avec son iPhone. "Nous allons enquêter de façon approfondie sur cette affaire", a indiqué, un porte-parole de la marque à la pomme.

Le décès, survenu le 12 juilllet, a fait la une des journaux chinois. Et pour cause : la jeune femme, Ma Ailun, a trouvé la mort alors qu'elle passait un simple coup de fil avec son iPhone 4 branché au chargeur. Sa sœur s'est empressée de poster la nouvelle sur le réseau social chinois Weibo afin de mettre en garde ses compatriotes quant à l'utilisation de leur smartphone.

La famille de la défunte a confirmé qu'elle était morte par électrocution, a précisé l'agence de presse officielle chinoise Xinhua. La police a, de son côté, souligné qu'elle ne pouvait pas encore affirmer que le choc électrique fatal avait été provoqué par un dysfonctionnement de l'iPhone. 

Chargeur de contrefaçon ?

Une autre piste retient, en effet, l'attention des enquêteurs : celle d'un chargeur défectueux. Celui utilisé par la jeune Ma Ailun semble, d'après les premiers éléments de l'enquête, ne pas être un modèle officiel d'Apple. Elle se serait donc procuré un chargeur sur le très développé marché chinois de la contrefaçon.

Une hypothèse qui, si elle venait à se confirmer, permettrait à Apple de ne pas être directement mis en cause dans cette tragédie. Le géant américain n'a certes pas besoin d'un nouveau scandale qui écornerait davantage sa réputation en Chine, son deuxième marché en terme de ventes après les États-Unis.

La marque à la pomme a, en effet, dû présenter des excuses auprès des Chinois début avril. Mis en cause par un reportage de la télévision publique chinoise sur les pratiques commerciales d'Apple, le groupe américain avait, par la voix de son PDG Tim Cook, exprimé ses regrets que "la marque puisse apparaître comme arrogante" aux yeux des Chinois. Le reportage, qui avait soulevé une vague de critiques contre Apple dans le pays, affirmait que le groupe traitait les clients chinois moins bien que ceux d'autres pays occidentaux.

Première publication : 16/07/2013

  • CHINE

    Pékin obtient des excuses publiques du patron d'Apple

    En savoir plus

  • CHINE

    La télévision chinoise accusée de tenter de déstabiliser Apple

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)