Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Une enquête préliminaire vise le financement de la campagne 2007 de Sarkozy

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

Economie

Apple ouvre une enquête en Chine après la mort d'une utilisatrice d'iPhone

© Johh Karakatsanis\Flickr

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 16/07/2013

Le décès d'une jeune chinoise en passant un appel avec son iPhone alors qu'elle le rechargeait et l'émoi suscité en Chine par ce drame ont incité Apple à ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances de cette tragédie.

L'iPhone était-il responsable mais pas coupable ? C'est ce que peut espérer Apple qui a lancé, lundi 15 juilllet, une enquête pour déterminer les circonstances de la mort d'une jeune chinoise de 23 ans, alors qu'elle passait un appel avec son iPhone. "Nous allons enquêter de façon approfondie sur cette affaire", a indiqué, un porte-parole de la marque à la pomme.

Le décès, survenu le 12 juilllet, a fait la une des journaux chinois. Et pour cause : la jeune femme, Ma Ailun, a trouvé la mort alors qu'elle passait un simple coup de fil avec son iPhone 4 branché au chargeur. Sa sœur s'est empressée de poster la nouvelle sur le réseau social chinois Weibo afin de mettre en garde ses compatriotes quant à l'utilisation de leur smartphone.

La famille de la défunte a confirmé qu'elle était morte par électrocution, a précisé l'agence de presse officielle chinoise Xinhua. La police a, de son côté, souligné qu'elle ne pouvait pas encore affirmer que le choc électrique fatal avait été provoqué par un dysfonctionnement de l'iPhone. 

Chargeur de contrefaçon ?

Une autre piste retient, en effet, l'attention des enquêteurs : celle d'un chargeur défectueux. Celui utilisé par la jeune Ma Ailun semble, d'après les premiers éléments de l'enquête, ne pas être un modèle officiel d'Apple. Elle se serait donc procuré un chargeur sur le très développé marché chinois de la contrefaçon.

Une hypothèse qui, si elle venait à se confirmer, permettrait à Apple de ne pas être directement mis en cause dans cette tragédie. Le géant américain n'a certes pas besoin d'un nouveau scandale qui écornerait davantage sa réputation en Chine, son deuxième marché en terme de ventes après les États-Unis.

La marque à la pomme a, en effet, dû présenter des excuses auprès des Chinois début avril. Mis en cause par un reportage de la télévision publique chinoise sur les pratiques commerciales d'Apple, le groupe américain avait, par la voix de son PDG Tim Cook, exprimé ses regrets que "la marque puisse apparaître comme arrogante" aux yeux des Chinois. Le reportage, qui avait soulevé une vague de critiques contre Apple dans le pays, affirmait que le groupe traitait les clients chinois moins bien que ceux d'autres pays occidentaux.

Première publication : 16/07/2013

  • CHINE

    Pékin obtient des excuses publiques du patron d'Apple

    En savoir plus

  • CHINE

    La télévision chinoise accusée de tenter de déstabiliser Apple

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)