Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : Le dialogue de la dernière chance

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

Amériques

Panama : des composants de missiles trouvés à bord d'un navire nord-coréen

© © dsasso / Flikr | Le canal de Panama.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/07/2013

La marine panaméenne a arraisonné un bateau nord-coréen sur le canal de Panama dans lequel elle a trouvé des composants de missiles. Le navire venait de Cuba, l'un des seuls alliés du régime de Pyongyang.

Ils suspectaient un convoi de drogue, ils sont tombés sur des morceaux de missile. Mardi 16 juillet au matin sur le canal de Panama, la marine panaméenne a arraisonné un bateau nord-coréen en provenance de Cuba. Au fond des cales, elle y a trouvé des composants de missiles sophistiqués. "Nous suspections de la drogue [...]. Quand nous avons commencé à décharger [le bateau] qui venait de Cuba et qui avait pour destination la Corée du Nord, nous avons trouvé 220 000 quintaux de sucre qui camouflaient des conteneurs dont nous soupçonnons qu'ils contenaient de l'équipement sophistiqué de missile. Cela n'est pas autorisé", a déclaré ainsi le président panaméen Ricardo Martinelli sur Radio Panama.

Selon les informations dévoilées par le chef de l’État, le capitaine du bateau aurait tenté de se suicider à l’arrivée de la police, pendant que le reste de l’équipage résistait aux autorités panaméennes.

Les missiles proviennent vraisemblablement de Cuba, seul régime communiste d’Amérique latine et l’un des rares alliés, avec la Chine, de la Corée du Nord.

Avec dépêches
 

Première publication : 16/07/2013

  • CORÉE DU NORD - ÉTATS-UNIS

    Pyongyang propose des négociations "à haut niveau" avec Washington

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Reprise du dialogue entre les deux Corées

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Pyongyang joue l'apaisement en désarmant deux missiles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)