Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" serait déprogrammé du FESPACO

En savoir plus

FOCUS

Élections européennes : l'enjeu de l'immigration

En savoir plus

FOCUS

Les officiers du LAPD équipés de caméras portatives

En savoir plus

FOCUS

En Tunisie, le tourisme reprend des couleurs

En savoir plus

FOCUS

Le FPÖ ou la nostalgie d'un "monde allemand"

En savoir plus

FOCUS

Les médias pakistanais n’hésitent plus à s’autocensurer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fumio Kishida , ministre des Affaires étrangères du Japon

En savoir plus

POLITIQUE

"Le vrai problème, c’est le fonctionnement de l’État grec"

En savoir plus

EUROPE

Edward Snowden a demandé officiellement l'asile politique provisoire à la Russie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/07/2013

Edward Snowden, l'ancien consultant du renseignement américain à l’origine du scandale Prism, a officiellement demandé l'asile politique à la Russie, selon l'un de ses avocats.

L'ex-consultant du renseignement américain à l'origine du scandale Prims, Edward Snowden, bloqué depuis plus de trois semaines à l'aéroport de Moscou, a demandé mardi 16 juillet l'asile politique provisoire à la Russie, a indiqué à l'AFP l'avocat russe Anatoli Koutcherena. "La demande a été envoyée aux autorités russes", a déclaré cet avocat, membre de la Chambre civile, un organe consultatif proche du Kremlin, après avoir rencontré mardi le jeune informaticien à l'aéroport de Moscou-Cheremetievo.

Lors d'une réunion convoquée en fin de semaine dernière à l'aéroport à la demande du jeune fugitif, à laquelle avaient notamment été conviés des défenseurs des droits de l'Homme, des avocats et un député proche du Kremlin, Edward Snowden avait déclaré vouloir demander l'asile à la Russie dans l'attente de pouvoir rejoindre un pays d'Amérique latine comme le Venezuela.

L'Américain avait déjà demandé début juin l'asile politique à une vingtaine de pays, dont la Russie. Mais il était revenu sur sa demande auprès de Moscou après que le président russe Vladimir Poutine eut posé comme condition que l'ancien consultant de l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) cesse ses révélations sur le programme de surveillance électronique américain.

Avec dépêches

Première publication : 16/07/2013

  • SCANDALE PRISM

    Edward Snowden demande l'asile politique à la Russie

    En savoir plus

  • SCANDALE PRISM

    Snowden va rencontrer des représentants d'ONG à Moscou

    En savoir plus

  • COMMERCE

    Chine - États-Unis : l'affaire Snowden ne paralyse pas les relations commerciales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)