Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un navire avec 150 passagers à bord chavire au large de l'Australie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2013

Un bateau, qui transportaient 150 réfugiés, selon les secours, a chaviré mardi au large de l'île de Christmas, au nord-ouest de l'Australie. La marine a lancé les recherches pour tenter de retrouver les naufragés.

Quatre réfugiés présumés se sont noyés et quelque 150 autres, dont le navire a chaviré au large de l'île australienne de Christmas, ont été secourus par la marine australienne, ont annoncé mardi les services de secours.

Selon l'autorité de sureté maritime australienne (AMSA), deux bâtiments se trouvaient sur site, à quelque 70 milles nautiques au large de l'île, elle même située à quelque 1600 km au nord-ouest de l'Australie, lorsque le navire, qui affrontait une forte houle, s'est retourné.

"Il y avait environ 150 personnes à bord", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'AMSA, révisant à la baisse le chiffre de 180 réfugiés que l'organisme avait dans un premier mentionné dans un tweet.

"Au moment du naufrage, les équipages des deux bâtiments de la marine qui étaient sur place ont pu rapidement récupérer la plus grande partie des réfugiés tombés à l'eau", a ajouté le porte-parole.

Un avion militaire avait précédemment lancé des gilets de sauvetage aux naufragés.

"Malheureusement, les corps de quatre personnes ont été retrouvées", selon un communiqué des Services des douanes et de la protection des frontières.

Les autorités maritimes n'ont donné aucune indication sur l'origine du naufrage qui pourrait être lié aux mauvaises conditions météorologiques.

La navire avait envoyé un signal de détresse et avait été escorté par la marine australienne qui devait le conduire jusqu'à l'île Christmas.

Des centaines de demandeurs d'asiles ont péri alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Australie par la mer.

Plus de 13.000 migrants ont pu néanmoins débarquer dans des ports de ce pays depuis le 1er janvier.

 

AFP

Première publication : 16/07/2013

COMMENTAIRE(S)