Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un navire avec 150 passagers à bord chavire au large de l'Australie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2013

Un bateau, qui transportaient 150 réfugiés, selon les secours, a chaviré mardi au large de l'île de Christmas, au nord-ouest de l'Australie. La marine a lancé les recherches pour tenter de retrouver les naufragés.

Quatre réfugiés présumés se sont noyés et quelque 150 autres, dont le navire a chaviré au large de l'île australienne de Christmas, ont été secourus par la marine australienne, ont annoncé mardi les services de secours.

Selon l'autorité de sureté maritime australienne (AMSA), deux bâtiments se trouvaient sur site, à quelque 70 milles nautiques au large de l'île, elle même située à quelque 1600 km au nord-ouest de l'Australie, lorsque le navire, qui affrontait une forte houle, s'est retourné.

"Il y avait environ 150 personnes à bord", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'AMSA, révisant à la baisse le chiffre de 180 réfugiés que l'organisme avait dans un premier mentionné dans un tweet.

"Au moment du naufrage, les équipages des deux bâtiments de la marine qui étaient sur place ont pu rapidement récupérer la plus grande partie des réfugiés tombés à l'eau", a ajouté le porte-parole.

Un avion militaire avait précédemment lancé des gilets de sauvetage aux naufragés.

"Malheureusement, les corps de quatre personnes ont été retrouvées", selon un communiqué des Services des douanes et de la protection des frontières.

Les autorités maritimes n'ont donné aucune indication sur l'origine du naufrage qui pourrait être lié aux mauvaises conditions météorologiques.

La navire avait envoyé un signal de détresse et avait été escorté par la marine australienne qui devait le conduire jusqu'à l'île Christmas.

Des centaines de demandeurs d'asiles ont péri alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Australie par la mer.

Plus de 13.000 migrants ont pu néanmoins débarquer dans des ports de ce pays depuis le 1er janvier.

 

AFP

Première publication : 16/07/2013

COMMENTAIRE(S)