Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux jardins d'idées

En savoir plus

Moyen-orient

L'ONU dénombre 5 000 morts par mois dans le conflit syrien

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/07/2013

L'ONU estime que 5 000 personnes meurent chaque mois dans le conflit syrien, qui sévit depuis 26 mois, et que près de 6 000 autres fuient chaque jour la Syrie, ce qui constitue la pire crise en matière de réfugiés depuis le génocide rwandais.

Des responsables de l'ONU ont rapporté mardi que le conflit syrien faisait chaque mois environ 5 000 morts, soit la pire crise en matière de réfugiés depuis le génocide rwandais il y a près de 20 ans.

Ces responsables ont appelé le Conseil de sécurité, divisé sur le conflit, à prendre des mesures plus fortes sur cette guerre, qui a fait depuis 26 mois près de 100 000 morts. "Le nombre extrêmement élevé de morts aujourd'hui - environ 5 000 par mois - montre la totale détérioration de ce conflit", a affirmé le secrétaire général adjoint de l'ONU Ivan Simonovic devant le Conseil de sécurité.

Près de 1,8 million de réfugiés syriens

Environ 6 000 personnes fuient chaque jour le pays, et l'ONU a recensé environ 1,8 million de réfugiés syriens dans les pays voisins, a indiqué le Haut Commissaire aux réfugiés de l'ONU, Antonio Guterres. "Nous n'avons pas vu un afflux de réfugiés grimper à un niveau aussi effrayant depuis le génocide rwandais il y a presque 20 ans" en 1994, a déclaré le Haut Commissaire. "Cette crise dure depuis bien plus longtemps qu'on le craignait, avec des conséquences humanitaires insoutenables", a-t-il ajouté.

La responsable des affaires humanitaires à l'ONU, Valerie Amos, a suggéré à la communauté internationale de mener des opérations transfrontalières pour acheminer l'aide à l'intérieur de la Syrie.

L'ambassadeur de la Syrie à l'ONU Bachar Jaafari a contesté le chiffre des morts, "sourcé de manière non professionnelle" selon lui.



Avec dépêches

Première publication : 16/07/2013

  • SYRIE

    Rebelles syriens contre djihadistes : les forces anti-Assad se déchirent

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles syriens rejettent les accusations russes sur l'utilisation de gaz sarin

    En savoir plus

  • LIBAN

    L'attentat au Liban, une réponse à l'implication du Hezbollah en Syrie ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)