Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

asie

À Colombo, un festival culturel français annulé suite à un film jugé insultant par le Sri Lanka

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/07/2013

Les autorités sri-lankaises ont annulé un festival culturel français suite à la projection d'un film local, jugé insultant pour l'armée. Il évoque le conflit meurtrier qui a opposé les séparatistes tamouls aux forces gouvernementales.

Le Sri Lanka a mis fin à un festival culturel français après la projection d'un film local applaudi à l'étranger mais jugé insultant pour l'armée et le gouvernement sri-lankais. Le Festival français du film de Colombo a été interrompu par les gestionnaires du lieu où se tenait l'événement, qui appartient à l'État, à la suite de la projection du film "Flying Fish".

L'histoire du film, sorti en 2011, se déroule pendant le conflit meurtrier qui a opposé les séparatistes tamouls du Sri Lanka aux forces gouvernementales. Ce film est interdit au Sri Lanka, a déclaré à la presse un responsable du ministère de la Défense, Lakshman Hulugalle. "C'est un film illégal qui insulte les forces de sécurité et le gouvernement du Sri Lanka", a-t-il dit. Organisé à l'occasion de la fête nationale française, le festival, qui devait se clôturer dimanche 14 juillet, a pris fin samedi 13 au matin.

L'ambassade de France, pour sa part, a assuré qu'elle avait obtenu de l'organisme officiel de censure l'autorisation de projeter le film jeudi dernier devant un public d'invités. Elle a également expliqué avoir sélectionné le film avec le soutien du ministère de la Culture du Sri Lanka en raison de la reconnaissance internationale que l'œuvre a obtenue dans des festivals en Asie et en France.

Après cette séance, les médias officiels ont vivement critiqué les organisateurs du festival, affirmant que "Flying Fish" dénigrait l'armée sri-lankaise.

Le Sri Lanka est très sensible aux critiques contre son armée, accusée à l'étranger d'avoir commis des crimes de guerre en 2009 à la fin du conflit avec les séparatistes tamouls, qui s'est achevée par leur défaite. Le gouvernement rejettent notamment des allégations selon lesquelles l'armée aurait tué quelque 40 000 civils dans la dernière phase du conflit.

Avec dépêches

 

Première publication : 16/07/2013

  • SRI LANKA

    Les musulmans du Sri Lanka pris pour cible par des bouddhistes intégristes

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    Les Sri Lankaises se voient interdire l'accès aux postes de domestiques à l’étranger

    En savoir plus

  • SRI LANKA

    Plusieurs dizaines de morts lors d'une mutinerie dans une prison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)