Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

asie

À Colombo, un festival culturel français annulé suite à un film jugé insultant par le Sri Lanka

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/07/2013

Les autorités sri-lankaises ont annulé un festival culturel français suite à la projection d'un film local, jugé insultant pour l'armée. Il évoque le conflit meurtrier qui a opposé les séparatistes tamouls aux forces gouvernementales.

Le Sri Lanka a mis fin à un festival culturel français après la projection d'un film local applaudi à l'étranger mais jugé insultant pour l'armée et le gouvernement sri-lankais. Le Festival français du film de Colombo a été interrompu par les gestionnaires du lieu où se tenait l'événement, qui appartient à l'État, à la suite de la projection du film "Flying Fish".

L'histoire du film, sorti en 2011, se déroule pendant le conflit meurtrier qui a opposé les séparatistes tamouls du Sri Lanka aux forces gouvernementales. Ce film est interdit au Sri Lanka, a déclaré à la presse un responsable du ministère de la Défense, Lakshman Hulugalle. "C'est un film illégal qui insulte les forces de sécurité et le gouvernement du Sri Lanka", a-t-il dit. Organisé à l'occasion de la fête nationale française, le festival, qui devait se clôturer dimanche 14 juillet, a pris fin samedi 13 au matin.

L'ambassade de France, pour sa part, a assuré qu'elle avait obtenu de l'organisme officiel de censure l'autorisation de projeter le film jeudi dernier devant un public d'invités. Elle a également expliqué avoir sélectionné le film avec le soutien du ministère de la Culture du Sri Lanka en raison de la reconnaissance internationale que l'œuvre a obtenue dans des festivals en Asie et en France.

Après cette séance, les médias officiels ont vivement critiqué les organisateurs du festival, affirmant que "Flying Fish" dénigrait l'armée sri-lankaise.

Le Sri Lanka est très sensible aux critiques contre son armée, accusée à l'étranger d'avoir commis des crimes de guerre en 2009 à la fin du conflit avec les séparatistes tamouls, qui s'est achevée par leur défaite. Le gouvernement rejettent notamment des allégations selon lesquelles l'armée aurait tué quelque 40 000 civils dans la dernière phase du conflit.

Avec dépêches

 

Première publication : 16/07/2013

  • SRI LANKA

    Les musulmans du Sri Lanka pris pour cible par des bouddhistes intégristes

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    Les Sri Lankaises se voient interdire l'accès aux postes de domestiques à l’étranger

    En savoir plus

  • SRI LANKA

    Plusieurs dizaines de morts lors d'une mutinerie dans une prison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)