Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

asie

En Inde, 22 écoliers meurent après un repas avarié à la cantine

© Reuters

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/07/2013

Vingt-deux enfants de moins de 10 ans sont morts et 30 autres ont été hospitalisés après avoir déjeuné à la cantine de leur école publique dans l'État du Bihar. Une enquête a été ouverte.

Vingt-deux enfants sont morts et des dizaines d’autres ont dû être hospitalisés mardi 17 juillet dans l'État du Bihar (est), l’un des plus pauvres de l'Inde, après avoir déjeuné à la cantine de leur école primaire publique.

"On ignore pourquoi certains enfants sont morts alors que d'autres ont survécu après avoir pris leur repas de midi" dans cet établissement scolaire public du village de Masrakh, dans la région de Saran, a déclaré Abhijit Sinha, un haut-fonctionnaire de l'État du Bihar. Les élèves, qui avaient tous moins de 10 ans, avaient à leur menu un plat de riz et de lentilles préparé dans l'école même, a-t-il précisé.

Le père de l'un des enfants malades, Raja Yadav, a précisé que son fils vomissait à son retour de l’école et qu’il avait dû être emmené aux urgences.

Les médecins ont confirmé que les enfants décédés avaient succombé à une "intoxication alimentaire". "Nous pensons que les insecticides dans les légumes ou le riz pourraient être à l’origine du drame", a confié à la BBC Abhijit Sinha.

Faible niveau d'hygiène

Le chef du gouvernement du Bihar, Nitish Kumar, a ordonné l'ouverture immédiate d'une enquête et annoncé qu'une équipe d'experts en médecine légale avait été dépêchée dans l'établissement pour déterminer la cause de la mort des 22 enfants.

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre les pouvoirs publics mardi soir. "Ils demandaient des mesures fermes contre les fonctionnaires responsables", a indiqué un responsable local.

Des repas sont fournis gratuitement à des millions d'élèves issus de familles démunies dans les écoles publiques de la plupart des 29 États indiens.

Les intoxications alimentaires dans les écoles sont fréquentes en Inde, en raison d'un niveau d'hygiène trop faible dans les cuisines de ces établissements et, parfois, de la mauvaise qualité de la nourriture qui y est servie.

Avec dépêches

Première publication : 17/07/2013

  • INDE

    Une touriste américaine violée en Inde

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Cinéma : l’Inde célèbre les 100 ans de Bollywood

    En savoir plus

  • INDE

    Lourd bilan après l'effondrement d'un immeuble près de Bombay

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)