Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

asie

En Inde, 22 écoliers meurent après un repas avarié à la cantine

© Reuters

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/07/2013

Vingt-deux enfants de moins de 10 ans sont morts et 30 autres ont été hospitalisés après avoir déjeuné à la cantine de leur école publique dans l'État du Bihar. Une enquête a été ouverte.

Vingt-deux enfants sont morts et des dizaines d’autres ont dû être hospitalisés mardi 17 juillet dans l'État du Bihar (est), l’un des plus pauvres de l'Inde, après avoir déjeuné à la cantine de leur école primaire publique.

"On ignore pourquoi certains enfants sont morts alors que d'autres ont survécu après avoir pris leur repas de midi" dans cet établissement scolaire public du village de Masrakh, dans la région de Saran, a déclaré Abhijit Sinha, un haut-fonctionnaire de l'État du Bihar. Les élèves, qui avaient tous moins de 10 ans, avaient à leur menu un plat de riz et de lentilles préparé dans l'école même, a-t-il précisé.

Le père de l'un des enfants malades, Raja Yadav, a précisé que son fils vomissait à son retour de l’école et qu’il avait dû être emmené aux urgences.

Les médecins ont confirmé que les enfants décédés avaient succombé à une "intoxication alimentaire". "Nous pensons que les insecticides dans les légumes ou le riz pourraient être à l’origine du drame", a confié à la BBC Abhijit Sinha.

Faible niveau d'hygiène

Le chef du gouvernement du Bihar, Nitish Kumar, a ordonné l'ouverture immédiate d'une enquête et annoncé qu'une équipe d'experts en médecine légale avait été dépêchée dans l'établissement pour déterminer la cause de la mort des 22 enfants.

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre les pouvoirs publics mardi soir. "Ils demandaient des mesures fermes contre les fonctionnaires responsables", a indiqué un responsable local.

Des repas sont fournis gratuitement à des millions d'élèves issus de familles démunies dans les écoles publiques de la plupart des 29 États indiens.

Les intoxications alimentaires dans les écoles sont fréquentes en Inde, en raison d'un niveau d'hygiène trop faible dans les cuisines de ces établissements et, parfois, de la mauvaise qualité de la nourriture qui y est servie.

Avec dépêches

Première publication : 17/07/2013

  • INDE

    Une touriste américaine violée en Inde

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Cinéma : l’Inde célèbre les 100 ans de Bollywood

    En savoir plus

  • INDE

    Lourd bilan après l'effondrement d'un immeuble près de Bombay

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)