Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

asie

En Inde, 22 écoliers meurent après un repas avarié à la cantine

© Reuters

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/07/2013

Vingt-deux enfants de moins de 10 ans sont morts et 30 autres ont été hospitalisés après avoir déjeuné à la cantine de leur école publique dans l'État du Bihar. Une enquête a été ouverte.

Vingt-deux enfants sont morts et des dizaines d’autres ont dû être hospitalisés mardi 17 juillet dans l'État du Bihar (est), l’un des plus pauvres de l'Inde, après avoir déjeuné à la cantine de leur école primaire publique.

"On ignore pourquoi certains enfants sont morts alors que d'autres ont survécu après avoir pris leur repas de midi" dans cet établissement scolaire public du village de Masrakh, dans la région de Saran, a déclaré Abhijit Sinha, un haut-fonctionnaire de l'État du Bihar. Les élèves, qui avaient tous moins de 10 ans, avaient à leur menu un plat de riz et de lentilles préparé dans l'école même, a-t-il précisé.

Le père de l'un des enfants malades, Raja Yadav, a précisé que son fils vomissait à son retour de l’école et qu’il avait dû être emmené aux urgences.

Les médecins ont confirmé que les enfants décédés avaient succombé à une "intoxication alimentaire". "Nous pensons que les insecticides dans les légumes ou le riz pourraient être à l’origine du drame", a confié à la BBC Abhijit Sinha.

Faible niveau d'hygiène

Le chef du gouvernement du Bihar, Nitish Kumar, a ordonné l'ouverture immédiate d'une enquête et annoncé qu'une équipe d'experts en médecine légale avait été dépêchée dans l'établissement pour déterminer la cause de la mort des 22 enfants.

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre les pouvoirs publics mardi soir. "Ils demandaient des mesures fermes contre les fonctionnaires responsables", a indiqué un responsable local.

Des repas sont fournis gratuitement à des millions d'élèves issus de familles démunies dans les écoles publiques de la plupart des 29 États indiens.

Les intoxications alimentaires dans les écoles sont fréquentes en Inde, en raison d'un niveau d'hygiène trop faible dans les cuisines de ces établissements et, parfois, de la mauvaise qualité de la nourriture qui y est servie.

Avec dépêches

Première publication : 17/07/2013

  • INDE

    Une touriste américaine violée en Inde

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Cinéma : l’Inde célèbre les 100 ans de Bollywood

    En savoir plus

  • INDE

    Lourd bilan après l'effondrement d'un immeuble près de Bombay

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)