Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

asie

Violentes manifestations en Inde après l'intoxication mortelle de 22 écoliers

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/07/2013

Le décès de 22 écoliers, victimes d'une intoxication alimentaire, a déclenché des émeutes dans l'État du Bihar, l'un des plus pauvres de l'Inde. Sous le choc, les habitants réclament des mesures fermes contre les responsables.

Après l’annonce, mardi 16 juillet, du décès de 22 enfants indiens, qui ont succombé à une intoxication alimentaire dans leur école de l’État du Bihar, situé dans le nord de l'Inde, les habitants ont réagi avec colère.

Dans la ville de Chhapra, des centaines de personnes ont brisé les vitres de cars scolaires et saccagé un poste de police, mardi soir. Ils demandent des "mesures fermes contre les fonctionnaires responsables" de la mort des écoliers.

Âgés de 4 à 10 ans, les enfants seraient morts après avoir mangé un plat de riz et de lentilles préparé dans leur école. Selon les premiers éléments de l’enquête, du phosphate contenu dans un insecticide aurait été retrouvé dans ce repas. Des habitants mettent également en cause de l’huile de moutarde contaminée, utilisée pour cuisiner.

"Mes enfants étaient partis à l’école pour apprendre. Ils sont revenus à la maison en pleurant et en disant qu’ils avaient mal", a raconté un parent d'élèves à la chaîne de télévision NDTV.

"Je les ais pris dans mes bras, mais ils n’arrêtaient pas de pleurer en se plaignant de souffrir de maux de ventre terribles", a-t-il ajouté en parlant de l’empoisonnement de ses enfants.

Un manque d’hygiène

Une enquête a été ouverte par le chef du gouvernement du Bihar, l’un des États les plus pauvres de l’Inde, qui s’est également engagé à verser 200 000 roupies (2 500 euros) aux familles des victimes. Une équipe d’experts en médecine légale analyse actuellement des échantillons du repas et des vomissures des victimes. Une trentaine d’enfants sont par ailleurs toujours hospitalisés.

En raison d’un manque d’hygiène, les intoxications alimentaires dans les écoles indiennes sont fréquentes. En 2012, plus de 130 élèves d’une école de Pune, dans l’ouest du pays, avaient été hospitalisés après une intoxication. Leur repas avait été contaminé par la bactérie E.Coli.

Avec dépêches

Première publication : 17/07/2013

  • INTOXICATION ALIMENTAIRE

    En Inde, 22 écoliers meurent après un repas avarié à la cantine

    En savoir plus

  • INDE

    Une touriste américaine violée en Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Lourd bilan après l'effondrement d'un immeuble près de Bombay

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)