Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Economie

Les voies du paradis passent aussi par le compte Twitter du pape

© Capture d'écran - Twitter

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 18/07/2013

Ceux qui suivent les Journées mondiales de la jeunesse sur le compte Twitter du pape François ont droit à une indulgence papale, a annoncé le Vatican. Elle est censée réduire le temps passé au purgatoire, avant le paradis.

Du purgatoire au paradis, il n'y a qu'un pas et il peut dorénavant passer par Twitter. Le Vatican vient d'annoncer que le pape François accorde des indulgences à ceux qui le suivent sur le célèbre réseau de microblogging.

Recevoir une indulgence permet à un catholique de passer, une fois mort, moins de temps au purgatoire pour laver ses pêchés afin de rejoindre plus rapidement le paradis. L'indulgence papale récompense, traditionnellement, des actes de foi tels qu'un pélérinage ou des prières particulières. Au XXIe siècle, l'Église catholique ajoute donc l'assiduité aux 140 caractères du Saint-Père à la liste.

Ce n'est pas un hasard si cette nouveauté a été introduite par l'Église catholique alors que le pape assistera à Rio de Janeiro (Brésil) aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ). D'après le Vatican, le pape François a conscience que tous les catholiques ne peuvent pas se rendre au Brésil pour participer à ces festivités et tient à recompenser ceux qui font l'effort de suivre les événements depuis leur réseau social favori.

La stratégie @Pontifex

Mais suivre simplement ou retweeté les saints gazouillis n'est pas suffisant pour récolter le  sésame qui doit faciliter l'accès au paradis. Le cyber-pénitent doit également s'adonner, depuis son domicile, aux exercices rituels organisés à Rio de Janeiro à l'occasion des JMJ. "Ce n'est pas comme si on pouvait gagner une indulgence juste en chattant sur Internet", confirme Claudio Maria Celli, chef du conseil pontifical pour les réseaux sociaux.

"C'est une nouvelle démonstration du remarquable travail fait par ce pape pour communiquer avec les jeunes en utilisant les outils modernes", assure au site américain CBS, Patrick Hornbeck, responsable de la chaire de théologie à l'université de Fordham à New York. Le compte Twitter du pape est un élément central de cette entreprise de séduction des jeunes.

Il avait été lancé en grande pompe en décembre 2012, du temps du pape Benoît XVI. L'intégralité des messages sur Twitter de l'ancien pontife avait ensuite été effacée en février 2013. @Pontifex a repris du service peu après l'élection du pape François, fin mars, et compte actuellement plus de 2,5 millions d'abonnés.

Première publication : 18/07/2013

  • VATICAN

    Le pape François durcit les sanctions pénales contre la pédophilie au Vatican

    En savoir plus

  • RELIGION

    Les grands axes du pontificat du pape François se font attendre

    En savoir plus

  • VATICAN

    @pontifex, alias Benoît XVI, fait son entrée sur Twitter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)