Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Afrique

Mali : des affrontements font quatre morts à Kidal

© AFP

Vidéo par Vanessa TSANGA TABI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/07/2013

À neuf jours de la présidentielle au Mali, la tension est vive à Kidal, où des violences entre Touareg et habitants noirs, provoquées par des rumeurs sur l'arrivée de renforts de l'armée malienne, ont fait quatre morts depuis jeudi soir.

Après une nuit de violences, les troupes maliennes se sont déployées dans le centre de Kidal, dans le nord du Mali. Des affrontements entre des Touareg et d’autres communautés noires ont fait quatre morts, selon le gouvernement.

Ces tensions ont débuté jeudi soir à la suite d’une rumeur sur l’arrivée de renforts de l’armée malienne. Certains habitants ont affirmé avoir entendu des civils scander "Vive l’armée, vive le Mali", tandis que d’autres ont répliqué "Vive l’Azawad", nom donné au nord malien par les Touareg.

"Il y a eu des coups de feu entre un groupe de Touareg accusés d’être du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad) ou proches du MNLA et des populations noires", a expliqué à l’AFP une source militaire africaine de la Force de l’ONU au Mali, la Minusma. Selon cette dernière, un groupe de Touareg a également "mis le feu à une partie du marché de la ville" et "saccagé des domiciles privées et des boutiques".

"Depuis hier soir, il y a eu des clashs entre les jeunes Touaregs et la communauté songhaï. L’ambiance est morose, celle d’une ville morte. J’ai vu de la fumée, il y a des boutiques qui ont été incendiées. La ville est très triste ce matin", a aussi raconté un témoin à RFI.

Un proche du colonel Adama Kamissoko, le gouverneur de Kidal, a annoncé la mort d’un civil après ces violences. Le colonel Diarran, du ministère de la Défense, a pour sa part, affirmé que quatre personnes avaient été tuées. Le calme a été brièvement rétabli après des arrestations effectuées par les Casques Bleus de la Minusma, mais des affrontements ont de nouveau éclaté vendredi.

Les explications du correspondant de France24

Des tensions communautaires

La ville de Kidal était occupée depuis le mois de février par les rebelles Touareg, jusqu’à l’arrivée au mois de juillet de quelques 200 soldats maliens, dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu entre l’armée et le MLNA.

Cette décision a déclenché la colère des militants séparatistes Touareg qui se sont heurtés aux autres habitants des communautés noires qui réclament le rétablissement de l’Etat malien.

Le 28 juillet prochain, le premier tour de l’élection présidentielle malienne est censé se tenir à Kidal, comme dans le reste du Mali. Mais ces fortes tensions ainsi que des problèmes logistiques laissent craindre que le scrutin ne puisse avoir lieu comme prévu.
 

Avec dépêches

Première publication : 19/07/2013

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Dans la banlieue parisienne aussi, la campagne malienne bat son plein

    En savoir plus

  • FRANCE - MALI

    L'otage français Philippe Verdon est mort "assassiné"

    En savoir plus

  • ENTRETIEN

    Dioncounda Traoré : "La date du 28 juillet sera tenue pour la présidentielle malienne"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)