Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

Moyen-orient

Le mausolée chiite de Sayyeda Zeinab, près de Damas, touché par des roquettes

© Capture d'écran

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/07/2013

Le célèbre mausolée de Sayyeda Zeinab, dans les faubourgs de Damas, a été visé vendredi par une attaque à la roquette. Ce haut-lieu de pèlerinage pour les chiites est protégé par des centaines de combattants venus d'Irak et du Liban.

Le Hezbollah l'a érigé en ligne rouge. Le célèbre mausolée de Sayyeda Zeinab, situé dans les faubourgs de Damas, a été endommagé par les combats. Une attaque à la roquette a tué, vendredi 19 juillet, le gardien du sanctuaire chiite, ont rapporté des témoins.

Cette mosquée est un lieu de pèlerinage pour les chiites. Selon la légende, Zeinab, petite-fille de Mahomet et sœur de l'imam Hussein, vénéré par les chiites, y serait enterrée. En août dernier, 48 pèlerins iraniens avaient été enlevés par les rebelles syriens sur la route entre l'aéroport et le sanctuaire.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG proche de l'opposition syrienne, l'édifice religieux a été touché par les tirs mais un habitant a déclaré que les roquettes étaient tombées un peu à l'écart.

Le sanctuaire de Sayyeda Zeinab, avec son dôme doré, est protégé par des centaines de militants chiites venus d'Irak et du Liban.

Le chef du Hezbollah libanais, le cheikh Hassan Nasrallah, a menacé en avril dernier les rebelles syriens de graves représailles s'ils cherchaient à détruire le mausolée.

Avec dépêches

Première publication : 20/07/2013

  • SYRIE

    Rebelles syriens contre djihadistes : les forces anti-Assad se déchirent

    En savoir plus

  • SYRIE

    Homs et Alep : un objectif militaire, deux stratégies de communication

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le Hezbollah prévient qu’il ne laissera pas les Libanais de Syrie sans défense

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)