Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Frileuses, les entreprises amassent un pactole record au lieu d'investir

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

Afrique

Des agents électoraux et un élu enlevés dans la région de Kidal

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/07/2013

Au moins cinq agents électoraux et un élu ont été kidnappés par des hommes armés, samedi à Tessalit (nord-est). Deux d'entre eux auraient été relâchés selon une source gouvernementale citée par l'AFP.

Deux des agents électoraux enlevés samedi dans la région de Kidal (nord-est du Mali) par des hommes armés ont été relâchés, a indiqué dimanche à l'AFP un responsable au ministère malien de l'Administration territoriale, sans détails dans l'immédiat sur le sort des autres otages.

"Deux des agents (électoraux) ont été relâchés dans la nuit de samedi à dimanche. Ils sont actuellement libres et non loin de Tessalit", localité au nord de la ville de Kidal où ils ont été kidnappés, a affirmé ce responsable sous couvert d'anonymat.

"Nous ne connaissons pas encore en détail les conditions de libération de ces agents électoraux. Mais c'est une bonne nouvelle", a-t-il précisé.

Aucune indication n'était disponible dans l'immédiat sur le sort des autres agents électoraux et de l'élu local qui ont été enlevés en même temps qu'eux.

Un responsable du gouvernorat de Kidal, chef-lieu de région, avait indiqué samedi à l'AFP que les ravisseurs avaient fait au total six otages: cinq agents électoraux et un élu local qui se trouvaient "à la mairie de Tessalit pour organiser la distribution des cartes d'électeurs" en vue du premier tour de la présidentielle prévu le 28 juillet.

La même source avait mis en cause des membres du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, rébellion touareg), soutenant: "Les enlèvements (...) ont été organisés par des éléments du MNLA. Nous sommes formels sur ce point".

D'après deux résidents distincts joints par téléphone, le calme régnait dimanche matin à Tessalit mais aussi à Kidal, où des violences entre populations touareg et d'autres communautés avaient fait entre jeudi soir et vendredi quatre morts et plusieurs blessés. Le marché avait été incendié, des boutiques avaient été saccagées, pillées.

"Aujourd'hui (dimanche), c'est calme. Mais le marché brûlé est toujours fermé, les boutiques sont fermées", a affirmé l'habitant joint à Kidal.

A Tessalit, "ça va, c'est calme, mais le matériel électoral est abandonné sur place depuis l'enlèvement des agents électoraux", a dit le résident de cette localité.

AFP

Première publication : 20/07/2013

  • MALI

    Mali : des affrontements font quatre morts à Kidal

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Dans la banlieue parisienne aussi, la campagne malienne bat son plein

    En savoir plus

  • FRANCE - MALI

    L'otage français Philippe Verdon est mort "assassiné"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)