Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Amériques

Le pape François attendu au Brésil pour le coup d'envoi des JMJ

© AFP

Vidéo par Vanessa TSANGA TABI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/07/2013

Le pape François entame ce lundi son premier voyage à l'étranger au Brésil où se tiendront les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ). Quelque 1,5 million de jeunes pèlerins du monde entier sont attendus à ce "Woodstock catholique".

Cinq mois après son élection, le pape François entame, lundi 22 juillet, son premier voyage à l'étranger. Le souverain pontife le mènera dans son continent d'origine, au Brésil le plus grand pays catholique au monde où sont attendus, du 23 au 29 juillet, 1,5 million de jeunes pèlerins venus du monde entier pour assiter aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Rio de Janeiro, le "Woodstock catholique".

Mais l'ancien archevêque argentin de Buenos Aires, âgé de 76 ans, aura aussi à cœur, par la parole et par les gestes, de redonner du souffle à une Église catholique en perte de vitesse sur le continent face à la poussée continue des églises évangéliques depuis trois décennies.

En marge de ses rencontres avec les jeunes catholiques sur la plage de Copacabana ou au Campus Fidei de Guaratiba, à 40 km de Rio, François doit ainsi visiter une favela, une unité hospitalière pour toxicomanes au crack et une prison.

Sécurité renforcée après les manifestations de juin


Plus de 30 000 policiers et militaires seront mobilisés pour ce que les autorités ont décrit comme "la plus grande opération de sécurité de l'histoire de Rio". Le plan de sécurité a notamment été renforcé après les manifestations massives qui ont ébranlé le géant sud-américain, en pleine Coupe des confédérations de football.

Face aux difficultés économiques et au ralentissement de la croissance, la jeunesse brésilienne a pu faire entendre sa colère et ses revendications le mois dernier lors de grandes manifestations en faveur des réformes, un mouvement de masse qui a ébranlé le pouvoir de la présidente Dilma Rousseff.

Et si les manifestations monstres ont cessé, le mouvement de révolte perdure. Mercredi 17 juillet, de violents incidents, accompagnés de pillages, ont éclaté dans deux quartiers huppés de Rio, où la police a affronté les manifestants.

Mais de nombreux jeunes Brésiliens ayant participé aux manifestations de juin sont catholiques et n'entendent pas perturber la visite du pape. Ils attendent plutôt son soutien.

Pas d'inquiétude pour la sécurité du pape

Le Vatican ne se montre d'ailleurs pas inquiet. Le pape n'utilisera pas de voiture blindée mais une jeep découverte, à bord de laquelle il parcourra, dès lundi, les avenues du centre de Rio.

Plusieurs experts soulignent en outre que ses messages en faveur d'une "Église pauvre pour les pauvres" ou contre la "tyrannie de l'argent" peuvent trouver un écho favorable auprès des protestataires.

Peu après son arrivée à Rio lundi après-midi (à 19h00 GMT), le pape s'entretiendra avec la présidente Dilma Rousseff au palais de Guanabara. Le 25 juillet, il visitera la favela de Manghuinos et rencontrera de jeunes pèlerins sur la plage de Copacabana, où il présidera le lendemain un chemin de croix.

Le 27 juillet, il célébrera une messe en la cathédrale Saint-Sébastien de Rio et présidera dans la soirée une veillée de prières. La messe des JMJ aura lieu dimanche 28 juillet au Campus Fidei, à l'ouest de Rio. Dix mille cars sont réservés pour conduire sur place les jeunes fidèles. Le pontife repartira pour Rome dans la soirée.

Avec dépêches
 

Première publication : 21/07/2013

  • VATICAN

    Le pape François durcit les sanctions pénales contre la pédophilie au Vatican

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican publie la première "lettre circulaire" rédigée par deux papes

    En savoir plus

  • VATICAN

    Le pape François imprime son style pour sa première Semaine sainte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)