Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Orchestre national de Barbès : le collectif survolté joue sa "Dame de coeur"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, un mandat d'arrêt délivré contre le capitaine

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

Amériques

Heurts meurtriers entre les Farc et l'armée colombienne

© AFP

Vidéo par Sandrine GOMES

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/07/2013

Dix-neuf militaires colombiens et six guérilleros des Farc ont été tués lors de deux attaques distinctes ce week-end. Il s'agit des heurts les plus meurtriers depuis le début des négociations de paix, délocalisées à Cuba, en novembre 2012.

C’est l’affrontement le plus meurtrier depuis le début des négociations entre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) et le gouvernement en novembre 2012. Au moins 19 militaires colombiens ont été tués dans deux heurts distincts avec les rebelles marxistes, a-t-on appris dimanche 21 juillet. L’attaque la plus meurtrière a tué 15 soldats sur une route dans la province d'Arauca près de la frontière vénézuélienne lors de tirs d'explosifs contre les militaires qui protégeaient un oléoduc en construction.

Un bilan confirmé par le président Juan Manuel Santos, qui s'est rendu dans la région dimanche. Douze guérilleros sur environ 70 ont été capturés lors de l'attaque, a précisé chef de l'État qui a ordonné l'envoi de troupes supplémentaires dans la région pour tenter de capturer d'autres rebelles blessés. "Nos cœurs sont avec les familles des quinze héros de la patrie qui ont sacrifié leur vie pour la tranquillité et la sécurité de leurs compatriotes", a déclaré le président colombien.

L’autre attaque a eu lieu samedi dans la province de Caqueta, dans le sud de la Colombie : quatre militaires et six guérilleros ont été tués, d’après l’armée.

Les discussions entre le gouvernement et les Farc, qui comptent 8 000 hommes repliés en zones rurales selon les autorités, se déroulent à La Havane, la capitale cubaine. Après six mois de pourparlers, les deux parties sont parvenues en mai à un accord sur une réforme agraire pour le développement des zones rurales via l'attribution de terres aux paysans.

Pas de cessez-le-feu avant l'issue des pourparlers

"J'ai donné des instructions à nos forces pour qu'elles ne cessent pas un seul instant de faire feu jusqu'à parvenir à un accord final", a lancé dimanche le chef de l'État, qui exclut un cessez-le-feu avant l'issue des pourparlers. "Je sais que pour le peuple colombien, c'est parfois confus. Comment pouvons-nous parler de paix alors qu'ils nous tirent dessus ? Les conditions sont ainsi", a-t-il ajouté, espérant que les Farc "reviennent à la raison", afin de parvenir "le plus tôt possible à la fin du conflit".

La tension avec la guérilla a aussi monté d'un cran après qu'elle eut annoncé vendredi avoir capturé il y a un mois un soldat américain, tout en proposant de le relâcher en signe de bonne volonté pour les négociations qui doivent reprendre, après une pause de quelques jours, le 28 juillet à La Havane. Les États-Unis affirment en revanche qu'il s'agit d'un militaire à la retraite qui effectuait un séjour touristique.

Avec dépêches

Première publication : 22/07/2013

  • COLOMBIE - REPORTAGE

    Une négociatrice inattendue chez les Farc

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Les forces colombiennes tuent un commandant des Farc

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Les Farc mettent un terme à leur cessez-le-feu unilatéral en Colombie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)