Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Moyen-orient

Dubaï : la Norvégienne condamnée après son viol a été graciée

© AFP PHOTO / HANDOUT/ SCANPIX NORWAY/ NORWAY OUT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/07/2013

La Norvégienne de 24 ans, condamnée à 16 mois de prison par un tribunal de Dubaï pour "comportement indécent" alors qu'elle venait de porter plainte pour viol, a finalement été graciée et autorisée à quitter les Émirats arabes unis.

Marte Dalelv va pouvoir rentrer chez elle, après plusieurs jours de cauchemar. La Norvégienne condamnée à Dubaï après avoir porté plainte pour viol a été autorisée à quitter les Émirats arabes unis, a annoncé, lundi 22 juillet, sur Twitter le ministre norvégien des Affaires étrangères, Espen Barth Eide.

"Marte est libérée ! Merci à tous ceux qui se sont signalés pour l'aider", a écrit le ministre. De son côté, m'ambassade de Norvège aux Émirats a confirmé à la télévision publique NRK que Marte Dalelv avait reçu l'autorisation de quitter le pays. "Marte a récupéré son passeport et peut quitter le pays. Il n'a pas encore été décidé quand elle partirait", a également indiqué l'ambassadeur Aase Bjerke à l'agence de presse norvégienne NTB.
La jeune femme a pour sa part confirmé qu'elle avait été graciée. 

Condamnée pour "comportement indécent"

Cette Norvégienne de 24 ans avait été violée par un collègue à Dubaï, où elle effectuait un voyage d'affaires. Alors qu'elle avait porté plainte pour viol, la justice l'avait condamnée à 16 mois de prison pour consommation d'alcool, parjure et relations sexuelles hors mariage ("comportement indécent"). Le verdict avait provoqué l'indignation dans de nombreux pays du monde. Oslo avait affirmé avoir fait part de son incompréhension aux autorités émiraties.

Dimanche, Marte Dalelv avait indiqué aux médias norvégiens qu'elle était convoquée par le parquet, mais qu'elle ne savait pas ce qui lui serait annoncé. Elle avait fait appel et devait être rejugée, vraisemblablement en septembre. En attendant, elle avait trouvé refuge dans une église norvégienne de Dubaï.

Avec dépêches

Première publication : 22/07/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)