Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • Ukraine : Washington met en garde Moscou contre une "erreur coûteuse"

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Quatre policiers du "36 quai des Orfèvres" placés en garde à vue pour viol

    En savoir plus

  • Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

    En savoir plus

  • Le NETmundial condamne l’espionnage sur le Web

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

Moyen-orient

Dubaï : la Norvégienne condamnée après son viol a été graciée

© AFP PHOTO / HANDOUT/ SCANPIX NORWAY/ NORWAY OUT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/07/2013

La Norvégienne de 24 ans, condamnée à 16 mois de prison par un tribunal de Dubaï pour "comportement indécent" alors qu'elle venait de porter plainte pour viol, a finalement été graciée et autorisée à quitter les Émirats arabes unis.

Marte Dalelv va pouvoir rentrer chez elle, après plusieurs jours de cauchemar. La Norvégienne condamnée à Dubaï après avoir porté plainte pour viol a été autorisée à quitter les Émirats arabes unis, a annoncé, lundi 22 juillet, sur Twitter le ministre norvégien des Affaires étrangères, Espen Barth Eide.

"Marte est libérée ! Merci à tous ceux qui se sont signalés pour l'aider", a écrit le ministre. De son côté, m'ambassade de Norvège aux Émirats a confirmé à la télévision publique NRK que Marte Dalelv avait reçu l'autorisation de quitter le pays. "Marte a récupéré son passeport et peut quitter le pays. Il n'a pas encore été décidé quand elle partirait", a également indiqué l'ambassadeur Aase Bjerke à l'agence de presse norvégienne NTB.
La jeune femme a pour sa part confirmé qu'elle avait été graciée. 

Condamnée pour "comportement indécent"

Cette Norvégienne de 24 ans avait été violée par un collègue à Dubaï, où elle effectuait un voyage d'affaires. Alors qu'elle avait porté plainte pour viol, la justice l'avait condamnée à 16 mois de prison pour consommation d'alcool, parjure et relations sexuelles hors mariage ("comportement indécent"). Le verdict avait provoqué l'indignation dans de nombreux pays du monde. Oslo avait affirmé avoir fait part de son incompréhension aux autorités émiraties.

Dimanche, Marte Dalelv avait indiqué aux médias norvégiens qu'elle était convoquée par le parquet, mais qu'elle ne savait pas ce qui lui serait annoncé. Elle avait fait appel et devait être rejugée, vraisemblablement en septembre. En attendant, elle avait trouvé refuge dans une église norvégienne de Dubaï.

Avec dépêches

Première publication : 22/07/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)